Chronique d'une soirée à un concert de métal symphonique #1

Comme je le disais dans le billet précédent, hier (24/01/09) je suis allée voir un concert de heavy symphonique au Ravintolalaiva Wäiski à Helsinki. Il y avait deux groupes UNSHINE et AVALONICA.

Cette soirée fut meetic (je de mot inside, vous comprendrez pourquoi plus tard).

J’arrive, je paye les 2,5 euros du vestiaires et je descends à l’étage où à lieu le concert. Il n’y avait pas grand monde, surement que les potes du groupe. Le concert n’a pas encore commencé, je me commende à boire et reste au niveau du comptoir car toutes les tables étaient prises. Le barman vient me demander d’où je viens, je réponds France et il me dit « ah oui tu as l’accent ». Ensuite il y a une nana qui vient me voir, complètement murgée. Elle me dit que c’est sont anniversaire (40 ans je crois), que je suis la bienvenue (je suis venue pour le concert…)… Viens une autre personne (décidément, je suis l’attraction touristique avec mes cheveux longs et bouclés) me demande d’où je viens et ce que je fais en Finlande et d’où je savais qu’il y avait un concert ici.

Ensuite, le concert commence. Horreur et Damnation ! Personne ne bouge, personne de saute, personne ne headbang, personne ne pogotte… que dalle, les finlandais sont mous du genoux au concert de métal. Maintenant je comprends mieux pourquoi Therion (par exemple) aime venir faire des concerts en France. Bon vous allez me dire, ce n’est pas vraiment comparable, c’est un groupe suédois et ils n’ont pas la même ampleurs. Quoi qu’il en soit, en France, quand la musique emballe bien et que les riffs donnent envie de bouger, il y a presque tout le monde qui, au moins, headband légèrement, l’air dire « sympa ta zik » et au pire il y a pogo. Surtout qu’il n’y avait pas grand monde, tout le monde était assis à regarder bêtement (sauf la nana bourée qui fêtait ses 40 ans).

Le premier groupe passe, c’est assez sympa et je bougeait la tête un peu (on me regardait déjà bizarrement, j’allais quand même pas aggraver mon cas, enfin pas tout de suite). Le deuxième groupe commence, les gens commençaient à être de plus en plus bourrés, mais toujours rien. Une ou deux nanas au milieu dansées (pas vraiment en adéquation avec le style de musique), de temps en temps un mec aussi. Rien de très significativement différent par rapport au premier groupe. Je continuais à bouger ma tête tranquillement en rythme. A un moment donné, il y a un mec qui passe à allure normal, puis ralenti très nettement en me regardant (je ne sais pas dans quel sens, je ne sais pas analyser les regards) me dépasse et reprend allure normal. J’ai pas tout compris… mais ce n’est pas grave.

Ensuite Stupeur ! Soudainement une nana vient me voir et me dit que j’ai des beaux cheveux et que je suis « beautifull ». On commence à taper la discute (en résumé, je suis de France, je fais mes études ici et je n’ai pas de copain). Puis elle me dit, cool tes cheveux, « shake it, shake it ». Ayant mare de voir un publique mou et surtout d’inhiber mon cortex préfrontal afin d’éviter de headbanger vraiment, je me lâche ! \m/ Là les gens me regardaient vraiment bizarrement, je ne sais pas si c’était de la pitié, admiration, du flou artistique ou de l’étonnement, mais je m’en fou. J’ai toujours dit, il n’y a aucun intérêt à aller à un concert de heavy si c’est pour rester stoïque, autant écouter l’album chez soi. Au bout d’un moment, elle m’offre un verre et me dit qu’on est amie (… ouais si tu veux) et elle m’a présentait à ses potes.

Puis là, surement sous l’effet de l’acool, elle décide de jouer les agences matrimoniales, le meetic des métalleux. Elle me dit : « t’as vu le mec seul assis là bas, il n’arrête pas de te regarder ». Bah si tu le dit ! Je suis bien la dernière personne à remarquer se genre de chose. Ensuite elle dit « tu es seule, pourquoi pas un beau finlandais ? why not ? ». …euh ouais… Je l’a voir partir vers le mec et lui parler… mais qu’est ce qu’elle fait ? Qu’est ce qu’elle dit ? Mais tu es pas bien ? Je ne t’ai rien demandé ? Elle revient avec le mec et me dit « vous iriez bien ensemble »… euh ouais si tu le dis… « tu es timide et lui aussi… ». Mouais, situation délicate pour ma part. Quoiqu’il en soit, on ne s’est pas parler, je crois qu’il n’est pas très anglophone au vu de la tête qu’il a fait quand la nana lui a dit qu’il devait me parler en anglais. Il m’a juste dit son prénom.

Au final avec la nana, on headbangait, d’autre nana faisaient « pareil » mais tout devant (dont celle qui fêtait ses 40 ans). J’ai du partir à la pause du deuxième groupe pour être sure de ne pas louper mon bus, car je ne connaissait pas les horaires des bus du quartier d’Hakaniemi (où a eu lieu le concert).

En conclusion, j’ai passé une bonne soirée, musicalement c’était sympa. Les finlandais sont mous du genoux en concert, je leur ais montré ce que c’est une métalleuse française. Le finlandais a deux personnalités, avant et après être bouré. Vive la Finlande, vive Helsinki !

Helran

Comments

  1. lol simpas ta soirée mais tu as pas tout raconté
    tu parle pas de la parti que j’ai reçu en sms 🙂

  2. un meetic glacial sur fond de métal ….. 🙂 sympa le concept :p

  3. @beer666 tu fais référence à après le concert où je me sentais mal, j’avais pas mangé de la journée, c’est normal non !

    @eddy oui tu as parfaitement résument en une phrase : « meetic glacial sur fond de métal »

  4. lol bin c bien de ne pas manger ça aide 🙂
    en tout cas ça ma bien fais marrer ton retour dans ta chambre lol

  5. hehe quelle histoire ! c’est le genre d’anecdote d’étudiant à l’étranger qui nous font mieux comprendre l’ambiance d’un pays étranger !! cool que tu prenne le temps de tout le relater ici (et du coup j’apprends pleins d’expressions françaises…)

    Guillaume´s last blog post..Qui est-il ?

Laisser un commentaire