Chronique de mon trip à Korvala (Laponie Finlandaise)

C’est partie pour des photos et le récit de mes aventures en Laponie à Korvala (60 km au nord de Rovaniemi), quelques cottages perdus en plein milieu de la foret et au bord d’un lac, le rêve. On quand même fait 13 heures de train depuis Helsinki jusqu’à Rovaniemi (train de nuit en couchette) puis une heure de bus pour rejoindre les cottages, où l’ont à été accueilli par la famille qui tient les cottages et des huskies. A l’arrivée, il faisait bon, même pas froid, dans les -10 degrés et pas de vent. Mais c’est vite descendu avec du -28°C les jours d’après. On nous à vite fait un topo sur l’histoire de Korvala, quelques règles sur l’utilisation de la cheminée du cottage… puis on s’est installé dans nos cottages (4 par cottages), vraiment sympa comme lieux d’habitation et je suis bien tombée pour la cohabitation.

Ensuite on a fait du « Husky Dog Sleigh Ride » de quelques minutes. C’est géant ! On était assis par 2 dans le traineau pendant que le musher guidait le traineau et donc les chiens. C’est des furieux les huskies, toujours prêt à courir… Ainsi qu’un petit « Reindeer Sleigh Ride » de quelques minutes, les rennes c’est vraiment sympa, mais parfois têtus, c’était plus lent, même si un renne peu courir vite.

Ensuite, on a mangé au restaurant, comme tous les soirs et tous les matins, et c’était fort bon, du rennes, du saumon… un régale. En soirée, sauna ! SAUNA ! Avec comme il se doit, roulade dans la neige ou plongeon dans le lac. Oui, j’ai fais ça vers les 11 heures du soir, c’est terrible et ça fait un bien fou.

Le lendemain, après le petit dej’, je suis allée pécher dans le lac gelé, donc j’ai creusé des trous au milieu du lac sans attraper de poisson, c’est bien dommage, j’avais envie de poisson à midi. Comme dirait les inconnus, je suis rentrée broucouille !

L’après midi, j’ai fais deux extras, « 6km / 1 Hour Husky Dog Safari » et 2/3 hours Reindeer Safari.

J’ai commencé par les husky, c’était par groupe de 3/4, on était 3, deux personnes qui conduisaient un traineau et une assise avec le musher. Le plus dur c’est le départ, les chiens sont complètement fou, prêt à courir, sautent dans tout les sens, aboient, c’est la folie. Après avoir mi les harnais aux chiens et après l’explication de comment conduire le traineau, je me suis mise en place, l’un des mecs à enlevé la corde de l’arbre et c’est partie… Complètement fou, le début était super rapide et le premier tournant super sec, je n’ai pas freiné et trop penché le traineau. Conclusion, je me suis retrouvée par terre en continuant à tenir le traineau à me faire trainer sur une 100aine de mettre, c’était comique. Je n’arrivais pas à freiner, pas assez de force avec une main surtout avec 6 chiens qui continuent leur course. Au final le mec a stoppé le traineau et on a pu repartir. Plus de problème après, c’était un pur régale. Ensuite on a échangé les places, je suis allée m’assoir dans le traineau. Tout aussi bien, j’ai admiré le paysage, pris des photos/vidéos et j’ai été secoué par les bosses enneigées, bref que du bonheur.

Ensuite, je suis allée faire le safari en rennes, mythique ! On était assis 2 par traineau et on guidait le renne. C’est assez comique, surtout qu’à un moment donnée, il devait tournée à droite et suivre le reste du groupe, sauf que Snowball (nom du renne), n’avais pas très envie (c’est têtu un renne) et voulait continuer tout droit, on l’a vite arrêté pour reprendre le bon chemin. Ensuite, on arrive à une sorte de tipi, où l’éleveur de renne, nous a parlait un peu des rennes en général (ex : Dans chaque famille, on offre un renne à ses enfants. Beaucoup de rennes sont tués afin de respecter des quotas, évidement ils sont mangé (c’est bon !)…) et où il a allumé un feu de bois pour nous préparer du thé et du café, le tout accompagné de biscuit.

Après ces bons moment, on est allée manger et le soir avant le sauna, je suis allée me coucher dans la neige poudreuse pendant une bonne demi heure, la nuit dans la forêt (pas très loin du cottage, le notre était plus à l’écart dès autres), avec du Shaman, Nostatus et Poropetra en musique de fond. Un pure régale et moment magique. Il ne faisait pas extrêmement froid, il m’était donc facile de rester allongée dans la neige, en jeans (oui je n’avais rien d’autre). Ensuite, sauna ! Et enfin vers les minuits, avec une de mes colocs, une chinoise, on est allée se promener dans la forêt avec une lampe de poche. On doit admettre qu’on avait quand même les chocottes, mais cette virée nocturne était bien sympa.

Le lendemain, on avait le choix entre aller à Pyhä, une petite station de ski ou de s’inscrire au grand safari en husky (4 personnes seulement) de 5 heures. J’ai évidement pris le safari en husky, je n’allais quand même pas louper ça ! La météo était idéal, on ne pouvait pas mieux faire, -28°C, un soleil magnifique et pas un nuage à l’horizon. Comme la veille, il y avait 2 personnes qui conduisait seule, une avec le musher et la dernière assise dans le traineau, avec un roulement au milieu de l’allée et du retour pour que tout le monde est pu faire chaque poste. Évidement, je suis tombée deux fois au départ, la première fois car j’avais mis le pied à coté du pied du traineau (ou l’on pose ses pieds) lorsque j’ai relâché le frein et la dernière fois, je ne sais pas pourquoi…. Pour tout le reste, c’était nickel !

On est allé en plein milieu de nul part, en pleine forêt, c’était magnifique, superbe, génial… en fait, aucun mot pour décrire ce que j’ai vécu. Le paysage époustouflant, les sensations de vitesse excellente… le pied ! On est allé manger dans un petit cabanon perdu au milieu de nul part (cf photo à gauche). Petite anecdote, les toilettes était à une 20aine de mettre du cabanon en pleine toundra et les lieux étaient remplis de poudreuse bien profonde, tellement profonde, que lorsque j’ai voulu aller au WC, je n’arrivais pas à marcher sans m’enfoncer entièrement la jambe et tomber. Du coup, j’y suis allée en mode « boule de neige » en me glissant et roulant sur la neige. J’ai jamais mis autant de temps pour faire le trajet jusqu’au toilette, c’était très fatiguant, surtout que c’était en pente descendante. Sinon, la monté, j’ai tout autant galérer d’ailleurs l’un des mecs (en motoneige qui nous attendait à l’arrivée) a bien rit en me voyant galérer et tomber dans la neige.

Le diner était bon, servi sur planche de bois avec une fourchette en bois. A la fin quelqu’un à demandé où est ce qu’on jette les couverts et le mec (en motoneige) a répondu « Ici t’es en Finlande ! Tu jettes tout dans le feu ! »

Ensuite, le retour, toujours aussi magique !

On rentre au cottage, je voulais me faire un sauna (on était le seul cottage à en avoir un, sinon c’est le sauna collectif prêt à partir de 9 heures), je l’ai allumé mais que dalle, au bout d’une heure toujours rien, du coup je l’ai éteint et les autres sont rentrés de Pyhä. Ensuite, j’ai fait un peu de luge et un bonhomme de neige avec ma coloc chinoise. Enfin on est allées manger et sauna (enfin j’y étais mais que dans la salle commune, donc pas de sauna ce soir là). En allant manger, on a pu admirer les étoiles dans le ciel, j’en ai jamais vu autant et aussi bien, comme quoi l’éclairage publique des grandes villes c’est vraiment merdique. Le ciel était parfait, dégagé et étoilé, donc de forte chance de voir des aurores boréales, manque de pot, il n’y en avait pas.

Dernière journée, après le petit déjeuné on est allée au Santa-Clause park rencontrer le père Noël. Bon je vous avouerais que je m’en fiche royalement du père noël, mais j’en ai quand même profité pour lui demander ce qu’il voulait comme cadeaux pour Noël, il m’a répondu « Peace »… il est marrant lui, comment je vais faire pour réaliser son vœu ?

Lordi's squareEnsuite on est allé se promener à Rovaniemi quelques heures, le temps d’attendre l’arrivée du train. J’ai appris que c’est la plus grande ville d’Europe (au niveau superficie et non population). Comme c’était un lundi, les musées étaient fermés, dommage, j’aurais aimé en voir un ou deux. On a quand même vu le pont de Jätkänkynttilä et on est allée manger un sandwich au Subway sur la place dédié au groupe Lordi : « Lordi’s square », enfin on est allé se poser dans un café trois quart d’heure et on a pris le train de nuit retour à 18h00, arrivé à 6h10 à Helsinki.

Pour finir et en conclusion :

  • J’ai passé beaucoup de temps dans la neige, j’aime trop ça ! Culbute, roulade, saut…
  • Si un jour je construis une maison, le premier truc auquel je pense c’est le Sauna.
  • J’aime trop la Laponie, j’ai beaucoup aimé d’être au milieu de nul part, entouré de forêt enneigé, même par -28°C. J’aimerais y retourner.
  • -28°C ce n’est pas la mort quand il n’y a pas de vent, d’ailleurs au retour à Helsinki, avec les -11°C + vent j’avais bien plus froid qu’en Laponie à -28°C + soleil. Le plus simple c’est de s’habiller avec plusieurs couches et il n’y aucun souci.
  • J’ai des courbatures de partout !

Je suis toujours en train de faire la folle !

Un des leader

Des loups ? Non des Husky !

Neige et forêt !

Randonnée de rêve !

-28°C et soleil magnifique !

Prête à partir ! Les husky aussi !

Aux cottages à Korvala

Aux cottages à Korvala. Lac gelé et enneigé et en fond la forêt.

Cottage dans lequel je dormais à Korvala

Un banc sur Rovaniemi... admirez le niveau de la neige !

Un banc sur Rovaniemi... admirez le niveau de la neige !

Pont de Jätkänkynttila à Rovaniemi

Attention ! Glace fragile à Rovaniemi !

Attention ! Glace fragile à Rovaniemi !

Helran

Comments

Laisser un commentaire