Chronique d'une soirée à un concert de death metal #6

Toujours et encore a errer dans les concerts d’Helsinki. Cette fois ci, j’étais à un concert de death métal. Comme d’hab, j’arrive, pose mes affaires aux vestiaires, me prends à boire et me pose. Le concert a commencé avec 30 minutes de retard, ce qui n’est pas super grave. Ensuite, le premier groupe « Manufacturer’s Pride » (photo à gauche) commence. Je ne suis pas fan, même s’il y a quelques riffs sympa de temps en temps tout de même. Par contre je n’ai  pas compris l’intérêt des deux clavistes (claviétistes ? comment en dit ?), enfin l’intérêt qu’il soit deux.

Ensuite, le deuxième groupe Grendel commence et c’est mieux. Je me suis levée pour faire cheveux, a coté de moi des nanas fan du groupe dansaient. Alors un truc que je n’ai toujours pas compris, c’est qu’elles dansaient de la même façon que sur une musique de soul/pop ou je ne sais quoi, c’est du METALLLLL ! Une tentait de faire cheveux de temps en temps, mais elle a vite arrêté, j’ai pris la relève. Donc musicalement, j’ai bien aimé dans l’ensemble. Le groupe a du prendre un peut la grosse tête, ils ont finis leur concert super tôt, ils ont même joué moins de temps que la première partie. Sachant qu’avant la dernière chanson, j’ai cru comprendre que le chanteur voulait que des gens viennent devant la scène bouger. J’en ai conclu, que le manque d’enthousiasme finlandais à un concert de métal, ça les fait « chier » du coup ils se sont barrés. Euh, bon je trouve ça pas terrible comme comportement, surtout qu’il y avait des fans (les nanas qui dansent comme si c’était du Madonna… euh d’ailleurs ça ce danse comment du Madonna ?). Enfin, ils font ce qu’ils veulent après tout.

Venons en au meilleur, avant de poster quelques vidéos, à savoir l’après concert. Alors, tout d’abord, merci à Grendel d’avoir fini plutôt, grâce à toi, j’ai du rester finir ma boisson et j’avais le temps vu que mon dernier bus était à 1h30. Du coup, un mec est venu me parler tout juste à la fin. Une des nanas fan de Grendel, va vers lui et lui parle alors qu’il était en train de venir vers moi, il coupe court à la conversation et vient me parler. Je précise que je ne l’avais même pas vu et que je ne savais pas qu’il allait vers moi (vu que j’étais à coté du passage). Il commence en finnois, je lui dis que je ne comprend pas et la il switche en anglais (comme la très très très grande partie des finlandais) et me dit « oui je sais »… donc je demande comment il a deviné et il me répond « ça ce voit, t’es différente des finlandaises », puis on a continué à discuter. Pour une fois que je n’ai pas envoyé poutrer quelqu’un que je ne connais pas qui vient me parler et pour cause, j’ai passé un bon moment en ça compagnie à discuter de tout et de rien. A un moment donnée, ses potes sont venus nous rejoindre quelques minutes et il leurs a dit en finnois « elle ne parle pas finnois, elle est française », (si vous ne le savait pas, j’ai commencé a apprendre le finnois toute seule, il y a bien longtemps et faudrait que je m’y remettes) comme j’avais compris, je acquiesçais en disant que j’avais compris et que je comprends que des phrases très très simples ou juste des mots. Là il me regarde et me demande de parler en finnois, donc je me présente en finnois, il en a profiter pour me corriger notamment à propos du R roulé. Donc imaginé une french balbutiant quelques phrases basiques en finnois avec l’accent french… il s’est bien marré.

Bref, au final, on est resté une petite heure à discuter, puis malheureusement fallait que je prenne mon dernier bus, on a donc échangé nos numéros de téléphone. Now, Wait and See !

Juste pour finir sur une caractéristique du finlandais. Normalement, le finlandais ne parle pas à une personne de sexe opposé sans qu’il soit bourré et encore car le finlandais est extrêmement timide. Là, il est venu me parler et sans être bourré… dingue, c’est pas normal !

Bon, passons au vidéo. Un truc con : c’est bien beau d’avoir une grosse capacité de stockage mais si la batterie ne suis pas, ça sert à rien. Du coup, il me manque la fin d’une chanson et du coup 3 chansons de Grendel (3 ou 4 peut être). Ah j’oubliais, il y a une vidéo ou on vois que le batteur et les pieds du chanteur, car je me suis levée pour aller faire cheveux et le problème c’est que je ne peux pas dézoomer une fois que la vidéo est lancée, donc désolé pour la vue.

Grendel :


Grendel 3/3/09 On the Rocks Helsinki
envoyé par Helran

Grendel 3/3/09 On the Rocks Helsinki
envoyé par Helran

Grendel 3/3/09 On the Rocks Helsinki
envoyé par Helran

Grendel 3/3/09 On the Rocks Helsinki
envoyé par Helran

Manufacturer’s Pride :


Manufacturer’s Pride 3/3/09 On the Rocks Helsinki
envoyé par Helran

Manufacturer’s Pride 3/3/09 On the Rocks Helsinki
envoyé par Helran

Manufacturer’s Pride 3/3/09 On the Rocks Helsinki
envoyé par Helran

Manufacturer’s Pride 3/3/09 On the Rocks Helsinki
envoyé par Helran

Manufacturer’s Pride 3/3/09 On the Rocks Helsinki
envoyé par Helran

Manufacturer’s Pride 3/3/09 On the Rocks Helsinki
envoyé par Helran

Manufacturer’s Pride 3/3/09 On the Rocks Helsinki
envoyé par Helran

Manufacturer’s Pride 3/3/09 On the Rocks Helsinki
envoyé par Helran

Manufacturer’s Pride 3/3/09 On the Rocks Helsinki
envoyé par Helran

Manufacturer’s Pride 3/3/09 On the Rocks Helsinki
envoyé par Helran

Helran

P.s.: Cette article a été écrit le 4 mars, j’ai juste mis du temps à le publier à cause des vidéos.

Laisser un commentaire