Retour pourri sur Helsinki

Me voila de retour sur Helsinki et pour la première fois, j’ai passé un voyage de MERDE!

J’en ai parlé sur twitter en floodant un petit peu, mais c’était aussi pour ne pas oublié chacune des poisses qui m’étaient arrivée.

Le train : J’avais pris un billet prem’s en 1ère classe. Sauf qu’à mon siège de prédilection, il y avait des résidus de bouffe et un petit sachet qui servait de poubelle! Du coup, je me suis assise derrière. Je branche mon téléphone portable qui n’était pas totalement chargé à bloque. Sauf qu’au bout d’un moment je me rends compte qu’en fait, la prise ne fournis pas d’électricité, mais trop tard pour changer de place. Du coup, le téléphone s’est éteint juste avant de prendre l’avion et hop pas de musique durant le voyage! Ensuite, une heure avant l’arrivé du TGV en gare de l’Est à Paris, je décide d’aller me vidanger, sauf que les toilettes du wagon avaient une porte cassé, donc WC hors-service. Je vais au wagon suivant, de même WC Hors-Service. Je continue au prochain (genre j’aime sauter de wagon en wagon à la recherche du toilette!), les WC sont disponibles, je rentre dedans, plus de PQ et surtout une quantité d’urine assez hallucinante était présente sur la cuvette des toilettes. Du coup, ça m’a directe coupée l’envie de faire pipi.

A Paris, je me dis, je vais faire un tour au comic store le Diable Blanc à 20 min de marche de la gare de l’est. Sauf que ce Comic Store a disparu -_- Je vais à la gare du nord pour prendre le RER B directement Charle de Gaulle. Je trouve 2 distributeurs de ticket de métro l’un à coté de l’autre, sauf qu’un seul fonctionné. A la sortie du RER, les portes marchaient une fois sur trois, donc on a du se tasser (valises comprises) comme des mules pendant qu’une personne passe son ticket de RER tout en espérant que ca fonction, le tout en poussant pour justement qu’on puisse passer à 2-3 d’un coup (vous suivez?).

A l’aéroport, l’avion avait 35min de retard. J’ai pris EasyJet et plus jamais sauf si la différence de prix est extrêmement significative. D’une part, on a le droit à 1 bagage en main strictement. Donc pas de bagage Ordi supplémentaire, ni même de petit sac en bandoulière en plus d’un sac à dos (contrairement au autre compagnie non low-cost : Finnair, SAS, Blue 1, Air France), du coup, j’ai du tasser mon sac en bandoulière dans mon petit sac à dos. Ensuite, on m’a fait retirer mes bottes (quand j’ai fais Helsinki-Paris, on ne me l’avait pas demandé) et fouiller mon sac à dos (et sac en bandoulière du coup), ça m’était arrivée une seule fois et s’était à cause de la nintendo DS qui devait subir un contrôle de « détection de produit explosif » ou un truc du genre. Dans l’avion, les places ne sont pas attribués et donc c’est « bousculade » pour récupérer une place.

Après ce long voyage pourri (oui, je sais, il y a pire dans la vie), j’ai fini par regagner mon chez moi avec un McDo bien mérité !

Helran

Comments

  1. je suis dans le meme cas que Kaya.
    Enfin bref je sais que au moment de prendre mon billet apres avoir ajouter tous ce qu’il faut payer en plus du prix initial du billet chez easy jet j’arrivais a 10euros de difference avec SAS / blue1 et le service est quand meme plus confortable et moin contraignant.

Laisser un commentaire