Les joies de l’open-space

Les opens sont un peu le summum de l’anti-concentration. Je ne dis pas que c’est le mal absolu. Mais voila, l’open-space ça a plein de désavantage tout de même. D’ailleurs en voici une petite liste tirée du vécue et super bien dessinée en plus xD. Autant quand ça arrive rarement ça va, mais quand c’est souvent, ça fait chier et quoi qu’il arrive m’empêche de me concentrer!

Les joies du Téléphone

Le problème du téléphone en open-space ce n’est pas tant le faite qu’il sonne fort ou que quelqu’un réponde mais que la personne squatte toute la journée au téléphone/skype/etc en parlant, parlant, parlant, parlant, fort des fois, riant, fort des fois, criant, fort des fois, parlant parlant. Nan mais sérieusement, ta gueule, je veux me concentrer. Parle ok mais doucement, je t’entends à l’autre bout!

Les joies odorantes de la bouffe

Le problème n’est pas tant la bouffe, ramener une petite barquette de fraise ou de salade n’est pas dérangeant par exemple. Mais ramener un truc over odorant très souvent c’est pas possible! Je précise très souvent, car ça peut arriver qu’on n’ait le temps de manger et qu’on se retrouve avec un shandwich poulet curry ou une part de pizza surgelée chauffée dans un open-space, dans des cas rares quoi. Mais sérieusement, la bouffe qui pue ou qui donne over faim c’est juste pas possible!

Manucure et SPA

Il y en a, qui en plus de cumuler les joies de skype se font des manucure en même temps. Aller, va que je prends la poubelle, la pose par terre et commence à me couper tous les ongles (hors pieds, mais je suis sure, c’est limite si elle le fait)! Et ce n’est pas arrivé qu’une fois, encore aujourd’hui d’ailleurs. Alors ce qu’il faut savoir c’est qu’il existe des bruits qui m’insuportent au point d’en devenir folle et quitter les lieux avant de crier et courir partout comme dans le film Rainman. C’est sérieux ce que je dis. Le tic tic du coupe ongle m’insuportent. Quand je me coupe les ongles c’est déjà limite, mais alors quand j’entends le tic tic tic venir d’ailleurs, là c’est carrément plus supportable! ‘Tin mais fait ça chez toi bordel! Est ce que je me fait des masques de hareng fumer au labo?!

Les réunions d’amicalistes

Autant une ou deux personnes de passage rapide, discussion d’une demi heure et hop retour au silence, ce n’est pas dérangeant. Par contre, quand ça tourne au réunion d’amicale des chinois, ça devient carrément horrible. Je n’ai rien contre les chinois, mais honnêtement la langue chinoise, comme le russe et les langues latines/méditerranéenne me font encore plus saigner des oreilles qu’une mauvaise chanson de rap. La palme d’or revient à l’italien. Sérieux, je ne peux pas! Non je ne peux pas! Mais punaise, aller en salle de repos/cafet/etc au lieu de monopoliser l’espace sonore et empêcher toute concentration (ça vaut pour tout le monde, pas que les langues qui me font saigner)!

Il y a plein d’autre désavantages à être en open space, mais là, ils ne me viennent pas en tête. La liste est donc non exhaustive.

Helran

Comments

  1. MDR! Je suis trop fan, c’est pareil chez nous!!

Laisser un commentaire