Mon expérience de lectrice d’ebook

Voilà maintenant plusieurs mois que je suis devenue férue de lecture grâce à l’ebook. Le livre ne me plait pas. Il est parfois lourd, parfois encombrant, pas pratique à lire dans certaines conditions, il se détériore, etc. Je me suis donc rendue compte que si j’avais abandonné la lecture, c’est à cause du support et non de la lecture en elle-même. Ce n’étais pas tant d’aller à la bibliothèque à la recherche de livre, bien au contraire, mais de rentrer le sac lourd de livre et bd et ayant un temps restreint pour les lires. L’achat de livre n’a jamais été mon habitude contrairement à l’emprunt à la bibliothèque. Je lie le livre et le rends, je n’ai pas à m’encombrer la place avec des livres que je ne relirais plus, ni d’acheter une bibliothèque pour ça. Je n’ai pas cet engouement que certain ont pour le livre en tant qu’objet, perso, il m’indiffère et à tellement d’inconvénient comparé à l’ebook.

Alors que certain s’efforce à dire que l’ebook à pour inconvénient de faire mal / fatigue les yeux, donc que lire un ebook n’est pas agréable. Je voudrais, avant de parler un peu plus de ma façon de lire l’ebook, remettre en place certaine idée reçue concernant l’ebook. Il n’est pas plus désagréable à lire qu’un livre classique, tout dépend avec quelle machine il est lu. C’est de là que la confusion vient, ainsi que la méconnaissance en termes de Reader (liseuse). Lire un livre via un ordinateur est pour moi infaisable, fastidieux, pas agréable et chiant. Lire un article de journal en ligne ça va, lire quelques pages de pdf d’un article scientifique, ça va. Lire un ebook de plusieurs centaines de page, non. En plus d’être scotchée devant l’écran les mains vides, l’écran d’ordinateur n’est pas adapté à la lecture d’ebook du tout, sans compter les reflets du soleil sur l’écran etc, qui rend le tout encore plus fastidieux. Il en est de même pour les tablettes en général, certes plus pratique, elles ne sont toujours pas adaptées à la lecture d’ebook. Au final, seul les liseuses à la technologie E-Ink le son. Dans ce cas, rien ne diffère de la lecture d’un livre. Il est donc plus logique de se faire un avis sur l’expérience d’utilisation de l’ebook via une liseuse que via un ordinateur ou une tablette non adaptée qui donneront forcément une mauvaise expérience.

Ceci dit, la lecture via des tablettes et smartphones, n’en est pas forcement horrible, certes pas adaptée mais pas non plus dérangeante. En tout cas pour ma part. Je préfère d’ailleurs lire via mon smartphone (qui est un samsung galaxy spica) que via ma tablette android (qui par contre me sert à lire les B-D et Comics, infaisable sur le smartphone ayant un écran trop petit). Tout simplement car l’objet est moins volumineux, moins gros et moins lourd. Il est pour moi pas dérangeant et même agréable de lire via mon smartphone ou ma tablette (pour peu que je n’ai pas le soleil qui tape dessus, là je me rends compte qu’une liseuse c’est vraiment ce qui a de mieux), sauf que via mon téléphone, je peux plus aisément l’emmener partout et le lire dans toute circonstance. C’est plus ennuyant de lire dans un lit avec une tablette (et pourtant j’en ai une de 7’’ seulement), surtout si comme moi, vous vous tournez toutes les trois minutes. Il est aussi plus simple de dégainer mon smartphone dans les transports en commun, dans les salles d’attentes etc, qu’une tablette.

Il y a évidemment des inconvénients du à sa non adaptation à la lecture de livre électronique (pas de technologie e-ink). Malgré les modes nuits des applications de lecture d’ebook, la possibilité de changer le contraste et les couleurs de fonds/écriture, ça reste fatiguant à l’œil, surtout après une journée pleinement passé devant un écran d’ordi. Donc il m’arrive souvent de m’endormir le smartphone à la main par fatigue des yeux, qui se ferment tous seuls, qui ne veulent plus s’ouvrir et continuer de lire. La taille de l’écran joue aussi pour beaucoup la dessus, le galaxy spica a un écran de 3,2’’, donc petit pour la lecture. Heureusement on peut ajuster la taille de la police de texte et on se retrouve avec ¼ d’une page d’un livre sur l’écran de mon téléphone afin que se soit pas trop petit et désagréable à lire, mais tout de même rester concentrée sur un petit appareil fatigue l’œil. Ce problème est d’ailleurs bien moins important sur ma tablette dont l’écran fait 7 ». La taille du support est donc pour principal inconvénient dans mon cas de lecture et ce qui fatigue le plus les yeux.

J’ai donc, malgré tout, une expérience positive en matière de lecture sur smartphone (plus que tablette, plus pour des raisons pratiques que de lecture). Je ne recommande peut être pas de se faire un avis sur la lecture de livre numérique via un appareil non adapté car ça fausse l’expérience, car cela me convient, mais ce n’est pas du tout dit que ça le sera pour vous. Ceci dit, j’aimerais tout de même une lisseuse, car plus adapté et la taille de l’écran étant du 6’’ (j’en ai vu une à 5’’, ça se serait l’idéal) donc on se retrouve entre mon téléphone et ma tablette, donc ça reste dans l’ordre du tenable dans mes petites mains, la tablette 7’’ étant déjà trop grande pour mes petits doigts boudinées. Sauf qu’il y a toujours des choses qui me font fuirent par exaspération, comme le manque de slot micro SD, pas de wifi, ou encore pas la possibilité de lire les fichiers au format ePub ! Je ne suis donc pas prête d’en acheter une pour le moment, la seule bonne chose est que les prix des Reader a bien baissé grâce à la forte concurrence. Puis comme pour le moment, je suis satisfaite de mon smartphone comme reader, j’attends vraiment de trouver mon bonheur en termes de liseuse plutôt que d’en acheter une maintenant qui ne correspond pas à tous mes critères.

Helran

Laisser un commentaire