Et le papier toilette alors ?

Chose dite, chose faite ! Je vais vous parler de mon amour pour le papier toilette. Bon je ne vais pas faire un roman de trois cents pages dessus, mais bon, un petit article ne peut pas faire de mal.

Facteur influençant la consommation de PQ

Pour faire simple, j’utilise beaucoup de PQ, vraiment beaucoup, tant pour la petite* que la grosse commission**. En moyenne, un rouleau de papier toilette = une journée. Cette moyenne dépend de plusieurs facteurs :

  • Temps passé à l’appartement. Il est évident que si je passe que 3h dans l’appartement, je consommerais moins de papier toilette que si j’y suis toute la journée (en tout cas le mien).
  • Digestion – Alimentation. Le type d’alimentation influe directement sur le nombre de feuille de papier que je vais devoir utiliser. J’ai une digestion normal***, grosso merdo une fois par jour. Bon j’ai tout de même remarquer que manger indien me faire passer du 1x par jour à 2x par jour et généralement très vite après mangé. Du coup la bouffe indienne que j’aime énormément augmente fortement mes statistiques de consommation de PQ.
  • Facteur diurétique : Quand je commence à entamer une bouteille de coca cola ou à boire du thé (marche aussi très bien avec la bière), je peux vous assurer que je vais visiter les toilettes toutes les 15 minutes. Sachant que j’utilise beaucoup de papier même pour ça et qu’en plus je bois beaucoup de coca, je vous laisse imaginer la quantité de PQ dont j’ai besoin.
  • Alimentation avariée et autre Doner Kébaberie : C’est un facteur plutôt rare, mais qui peut très facilement tripler ma consommation de PQ ainsi que ca fréquence d’utilisation. De la bouffe avarié ou un Doner Kebab (déjà que j’aime pas ça, je peux vous dire que mon estomac et mon intestin non plus) et hop, je suis clouée aux toilettes avec ma DS et la tonne de rouleau de PQ utilisée jusqu’à ce qu’il n’y ai plus une seule trace (dans ce cas de figure, je peux vous dire que vous ne faite pas de Perfect****) et en espérant que sa ne recommence pas 5 minutes après.
  • Stress : Le stress induit un relâchement des muscles liés à la miction* pour en favoriser d’autre (mais là n’est pas le sujet), d’où cette envie d’aller faire pipi quand vous êtes stressée. Bah hop, un coup de stress car je suis en retard ou autre, et me voila à courir aux toilettes rapidos et donc a utiliser du PQ, peut être moins que si j’avais le temps.
  • Froid : Je ne sais plus la raison exacte, mais le froid nous donne envie de faire pipi. Il me semble, mais à vérifier, que c’est du à l’augmentation de pression sanguine au niveau des reins et donc le sang a besoin d’être plus filtré. Car lorsqu’il fait froid, l’organisme favorise l’innervation sanguine des organes vitaux aux membres périphériques (main, jambe etc). Bref, je ne sais plus exactement. Donc le froid fait que je fais plus souvent faire pipi, bon d’accord je ne suis pas chez moi généralement. Mais quand je m’apprête à rentrer chez moi par -15°C, le premier truc que je fais, c’est de courir aux toilettes (et donc d’utiliser du PQ).

Le PQ et moi

Du coup, je dois très régulièrement racheter du PQ, car il ne se vend que par petit lot. Le mieux étant les ventes en gros, comme fond certain supermarché des fois, ou je peux directement acheter 50 rouleaux d’un coup.

Cette situation m’a valu des remarques du type « tu coûtes chère en papier toilette, tu verras quand tu feras ta vie« . Vous reconnaitrez ma mère parler. Alors oui, je vois qu’il faut que j’achète un paquet de 8 rouleaux par semaine. Surtout qu’il y a toujours au moins un rouleau dans ma chambre, car j’utilise le PQ aussi pour me moucher (déjà que j’ai appris à faire ça il n’y a que 4 ans) ou essayer un truc (miette, coca renversé etc) sur mon bureau. Heureusement, un rouleau me tiens au minimum une semaine.

Comment réduire sa consommation de PQ ?

Je pense que c’est devenu une question cruciale, tant pour moi que pour vous.Du coup j’ai 4 petites idées à vous proposer :

  • Prendre une douche : Ça me rappelle un pote de fac, qui disait que lorsqu’il n’avait plus de PQ chez lui, il prenait une douche tout de suite après (et il précisait en plus, surtout que ça colle à cause des poils). C’est toute fois, plus embêtant si les WC sont séparés de la douche/baignoire.
  • S’inviter chez le voisin : Dans ce cas de figure, il n’y aura pas de réduction de consommation de PQ, mais plutôt utilisation du PQ de quelqu’un d’autre. Vous aurez compris, qu’il ne faut pas m’inviter à chier chez vous, si vous ne voulez pas casser votre tirelire « Urgence on a plus de papier toilette à la maison« . Mais tout de même, il doit être possible d’aller s’inviter chez le voisin juste pour ça. Par contre prétextez autre chose que le « Salut, je peux chier chez toi ? ». Puis essayer d’éviter aux maximums les bruits fortement agréables et ne rentrez pas chez vous tout de suite après la grosse commission, ça ferait suspect.
  • Voler le PQ des autres***** : Vous êtes chez un ami ? Au restaurant ? Chez le médecin ? Au travail ? Profitez en pour prendre quelques rouleaux avec vous. Faite discret quand même, ne remplissez pas votre sac à ras bord et éviter qu’une longue trainée de papier ne sorte de votre sac. Pensez même à utiliser au maximum leurs toilettes, vous économiserez aussi de l’eau par la même occasion.

Voila je pense vous avoir tout dit sur ma vie et le PQ, ainsi que quelques astuces sur comment économiser du papier toilettes xD
Ah non, une petite anecdote. Je suis allée faire du camping sauvage durant 3 jours (oui je n'avais pas de quoi m'offrir une location de villa avec piscine…). J’ai pris juste un sac sans affaire de rechange (hormis les sous vêtements) car il était rempli de PQ. Autant chier dans les bois ça ne me dérange pas, mais par contre pas s’il n’y a pas de papier toilette.

Helran

* Pepi/uriner/miction

** Caca/déféquer

*** Digestion normal = entre 12 et 72 heures si je me souviens bien de mes cours de bio de 2ème année de Licence.

**** Lorsque vous n’avez aucune trace sur la feuille de PQ dès le premier passage.

***** Voler c’est mal !

En concert il y a toujours #1 : le/la mec/nana qui pue !

J’inaugure une nouvelle série de billet : En concert !. Si vous avez déjà eu l’occasion de lire la BD, l’enfer des concerts par Zep, je vais reprendre un peu le même principe. Bon pour être honnête, je ne me rappelle plus de grand chose, mais je sais que le dessinateur, faisait un listing des gens qu’on croise en concert. Peu importe le concert, il y a toujours les même types de personne. Du coup, au vu du nombre de concert que je fais et de la redondance de certaine personne ou stéréotype de personne, je me suis dit que ça pourrait être sympa cette liste.

En concert, il y a toujours le mec ou la nana qui pue. C’est systématique, le pire c’est quand vous êtes à côté ! Ca se présente sous plusieurs formes. Dans mon cas, je suis tombée sur :

  • Nana, jeune, dynamique, mais qui à l’odeur de vieille. Ou plutôt qui met du parfum de vieille. Vous savez ce parfum qui laisse une trainée nauséabonde sur 5 années lumières et qui stagne dans l’air pile au niveau de vos narines ? Bah voila ! Je fini toujours par me déplacer, car les rollants de vieille ça a quand même un effet vomitif assez important.
  • Mec, alcoolique, bourré, qui pue la bière. Avec en bonus l’odeur du tabac sec. C’est ultime ça aussi. Surtout que contrairement à la nana susmentionnée, ce mec a tendance à vous coller ou tomber sur vous (forcement quand on tient pas de bout et en plus dans la fosse d’un concert -_-). Ma technique : je le jarte en prenant soin de l’envoyer valser suffisamment loin ou fort pour qu’il colle quelqu’un d’autre. Car généralement cette personne vous colle, alors que vous êtes tout devant lors d’un concert que vous ne rateriez pour rien au monde !

Si vous avez d’autre forme du mec/nana qui pue, n’hésitez pas à les signaler !

Helran

Particularité finlandaise #16 : Accrocher sa veste au restaurant

Encore une fois, ce n’est peu être pas spécifique à la Finlande, mais en tout cas, je n’ai jamais vu ça en France.

Les restaurants sont semblables au notre contrairement au bar (mais ça j’y reviendrais plus tard). Par contre dans beaucoup d’entre eux, vous devez laisser votre manteau/veste au vestiaire (un simple porte manteau à l’entrée). Ceci, pour éviter d’encombrer le passage avec vos grosse doudoune polaire, quand la serveuse (ou serveur) veut passer.

Vous pouvez généralement laisser en toute confiance votre veste, même avec un lecteur mp3 dedans.

Petite anecdote : Hier je suis allée manger au Kuukuu, qui est très bon, et le porte manteau était déjà plein à craquer. Je prends un cintre et y accroche ma veste. Quelque minute après une dame arrive, accroche ca veste et la boummmmm, la barre horizontal tombe, les crochés qui la tienne ont cassés toutes les vestes par terre. Quoi quoi, ne jamais bourrer la barre.

Helran

Solution complète de Runaway : A Twist of Fate

Voici la solution complète du dernier jeu de la trilogie Runaway : A Twist of Fate. Je l’ai fait en même temps que je jouais, donc il y a peu être des passages qui peuvent être plus rapide, mais comme j’ai tout réajuster normalement c’est le plus simple et plus court pour finir le jeu sans courir partout et revenir sur ses pas une cinquantaine de fois. Le jeu est simple, donc j’espère que vous utiliserez cette solution comme une aide ponctuelle ou un appuie lorsque vous bloquer vraiment dans le jeu.

Chapitre 1 : Brian Basco is dead

Récupérer le ruban sur la couronne posée sur la tombe de Brian puis aller derrière la crypte pour entamer la discussion avec Agatha qui se continuera dans la crypte. Prendre la lampe de poche dans le sac à Agatha, puis aller au sous sol de la crypte pour y récupérer l’urne funéraire.

Aller ensuite au « service Cul-de-Sac » (J’ai le jeu en anglais, donc je ne suis pas sur pour ce nom, quoi qu’il en soit, il est à gauche de l’écran quand vous êtes sur la vue du cimetière), lire la note sur la porte en face de l’escalier et récupérer la sangle dans le coffre de la voiture. Aller ensuite dans la chapelle, soulever le paillasson et la trappe pour récupérer le gant en plastique. Ensuite laisser la trappe ouvert, cela vous permet de récupérer la boite sur le rebord du murer et y trouver une clé à l’intérieur. Utiliser là pour ouvrir la grille et récupérer la pelle et sonner la cloche en tirant sur la corde.

Ressortir de la chapelle, remplir le gant d’eau de la fontaine et entrer dans la salle de maintenance pour entamer la discussion avec Luanne, qui vous donnera le manuel pour monter un cercueil en suédois. Ensuite éteindre le radiateur, récupérer la lime parmi les outils à coté du radiateur (sous l’enclume). Mettre le gant dans le réfrigérateur et transférer les cendres de l’urne dans la petite boîte (ou il y avait les clés) pour récupérer le gant gelé dans l’urne.

Retourner dans le sous sol de la crypte et utiliser l’urne sur la carde parabiothermique puis aller derrière la crypte pour parler à Agatha.

Aller dans la chapelle et utiliser la lampe de poche pour lire le livre, puis utiliser le manuel sur le livre. Retourner voir Agatha à l’arrière de la crypte afin qu’elle le traduise. Aller le rendre ensuite à Luanne. Ouvrez ensuite la grosse porte pour prendre la scie circulaire, que vous attacherez à la pelle avec le ruban.

Récupérer le cric sur l’échafaudage à l’entrée du cimetière (tout à gauche du chemin) et utiliser le sur la statue d’Atlas pour récupérer la deuxième sangle.

Entrer dans la crypte et regarder le sous sol depuis l’étage, utiliser une sangle sur l’ange. Puis descendre au sous sol, retirer le tableau, utiliser sur le bloc central pour enlever le mortier et attacher la sangle sur l’anneau. Vous pouvez ensuite relier les deux sangles. Remonter pour couper le câble au niveau de la tête de l’ange. Vous pouvez descendre pour observer les dégâts. Remonter récupérer un outil par terre à coté du sac d’Agatha (toujours dans la crypte) afin que vous puissiez casser le mur qu’il y a derrière le bloc de pierre que vous venez d’enlever.

Chapitre II – The Art of Runing Away

Aller dans votre chambre (numéro 304) pour récupérer les bonbons et le couteau, ainsi que parler avec votre colocataire et récupérer la fleur imaginaire. Aller ensuite dans la salle commune pour qu’on vous donne un médicament. Retourner y a nouveau pour prendre le tableau blanc dans l’étagère de jeu ainsi que le marquer bleu et les trombones juste à coté sur le rebord du tableau.

Donner les bonbons au vieux assis à la table de ping pong puis écrire Rancho Cucananga sur le tableau blanc avec votre marqueur. Observer le mec à l’ardoise puis échanger son ardoise avec le votre. Vous pourrez enfin couper les sables de sa valise avec le couteau et en créer des bretelles en attachant les trombones aux sangles.

Parler à Marcelo pour qu’il vous donne la boite imaginaire. Observer la bouche d’aération au plafond de votre chambre. Puis parler à Marcelo qui ne voudra pas jouer les contorsionnistes ni accepter vos bretelles. Il faut alors utiliser la boite imaginaire sur lui pour qu’enfin, il aille dans la salle du casino et vous ouvre.

Dans le casino, prendre le tube en plastique sur le porte bouteille et le poids sur la balance. Ensuite essayé de passer par l’aération. Sortir de la salle et parler au mec de la chambre 305, comme il criera, cela vous permettra de casser le radiateur entre les chambres 203 et 204 avec le poids. Ensuite, écrire au marqueur sur la photo de Ernie sur le tableau du personnel/patient, aller ensuite parler à Ernie et profitez-en pour récupérer la lampe de poche et la carte dans la caisse à outils du réparateur.

Chapitre 3 – A timely suicide

Récupérez les gants de boxe sur la petite commode à l’entrée et la spatule dans la cuisine. Puis essayer d’aller à l’étage pour entamer la conversation avec votre collègue. Récupérer ensuite l’enveloppe sous le bar de la cuisine à l’aide de la spatule.

Sortir de la maison pour récupérer la pince sous le pont, elle vous permet de récupérer un hameçon accroché à un fil en coupant les poissons accroché derrière la maison. Avec cet hameçon vous pouvez récupérer les clés et aller dans la grange (à coté de la voiture). Vous y trouverez un masque de plonger et une corde. Regarder les gants et l’enveloppe avec le masque. Puis retourner dans la maison et s’assoir sur le fauteuil pour parler avec votre collègue.

Monter ensuite à l’étage et examiner le trophée pour récupérer le médaillon que vous ouvrirez dans l’inventaire. Récupérer aussi l’arc et une flèche dans le corridor. Cliquer sur le symbole en bas à droite de l’écran pour switcher de personnage et parler avec le shérif, terminer la conversation et vous vous retrouverez avec Gina, cette fois ci, appeler tout ce que vous pouvez au téléphone. Une fois avec Barret en ligne dite lui le surnom « Lovey Bear » (ou un truc comme ca). Retourner dans le bureau du shérif et dite ce même surnom.

Prendre ensuite les bâtonnets lumineux que vous lancerez dans le puit (derrière la maison) que vous pouvez ouvrir avec les clés. Associer la corde avec la flèche et lancer la dans le puit. Récupérer une botte qui contient un ordinateur rancher le transformateur (à l’étage de la maison) sur l’ordinateur. Le mot de passe est Hurricane.

Chapitre 4 : Unexpected Ally

Discuter avec Gabbo pour récupérer son stylo. Récupérer à nouveau les bougies dans la poubelle de la salle commune et ensuite scanner vos fesses avec la photocopieuse dans la salle de casino et récupérer le câble en plastique sur le porte bouteille. Aller dans l’aération pour aller au bureau de Bennet, en fait vous vous retrouverez à la morgue. Prenez la chaine sur le deuxième lit, le piston sur le chariot à instrument médicale et le bol su la poulie. Puis aller dans la piscine. Ramasser le forceps et le tuyau, puis récupérer la barre dans le deuxième trou en partant de la gauche à l’aide du forceps. Cette barre vous permettra de soulever la cage en fer par terre. Fixer ensuite le tuyau sur la cage pour en faire un trampoline et sortir de la piscine.

Sortir de la morgue pour aller au bureau de Bennett. Observer le café et l’armoire a dossier. Assembler le piston avec le câble en plastique, avec ça, aspirer le café. Puis aller dans au cœur du bâtiment (là ou il y a Kurgan, le mec décapiter). Mettez les bougies dans le bol, puis mettre le tout dans l’incinérateur, puis dessiner le tatouage sur les fesses de Kurgan avec le marqueur, couper ses ongles au couteau et enfin ouvrer l’écoutille (au centre de la pièce où est écrit -1) avec la barre en fer.

Ensuite monter l’échelle, puis utiliser la chaine sur la grille puis la barre de fer, pour vous retrouver sur le toi. Utiliser le forceps sur le câble. Vous vous retrouverez dans la salle commune et discuté avec Ernie. Ensuite aller dans le coin télé et parler avec Mickey pour connaitre les effets du Neuroshockine XR et comment les neutraliser (pour ca dit « Dead » et « Electric shok » pour la version anglaise, donc je suppose que c’est « mort » et « choc électrique » pour la version française du jeu). Enfin parler de nouveau à Ernie puis donner les jetons de casino.

Chapitre 5 – Destructing Brian

Commencer par récupérer le bombe de peinture dans la beine et suivez l’allée vers la droite puis monté l’échelle. Puis parler avec le docteur.

Récupérer la trantonite dans la capsule que tiens Brian et essayé de mettre la grenade dans la capsule. Puis sortir de la tante et discuter avec le mec pour qu’il vous donne de la colle puis récupérer la noix de coco et le cigare dans les boites dans la jeep. Puis ouvrer la noix de coco a l’aide de la machette, mettez y la capsule et recoller la noix de coco avec la colle. Enfin donner la au colonel. Retourner dans la tente et aller au fond de celle ci, pour y brancher la grenade USB sur le PC. Ensuite utiliser le Talkie Walkie. Récupérer le ruban en soi dans la corbeille à linge, mais aussi le seau, la bouteille de jus et le fer à repasser sur l’étagère. Repasser le ruban, renverser le jus dans le seau et renverser le seau par la fenêtre.

Chapter 6 – The end is here

Remonter l’escalier et parler au mec. Puis utiliser la nacelle et regarder les fenêtres et le toit de l’immeuble d’en face.

Retourner dans l’allé et continuer vers la gauche. Ramasser le pied de biche par terre a coté du garage puis entrer dans l’immeuble (en face de la porte du restaurant). Ramasser le marteau et les gravas par terre à droite de l’entrée. Utiliser le pied de biche sur la porte de la machine. Récupérer la mallette dans le trou où il y avait la plaque de métal et ouvrer là pour y récupérer le chalumeau. Retourner dans l’aller pour récupérer le masque à gaz sous la bouche d’égout que vous aurez ouvert à l’aide du pied de biche. Remonter sur le toit et utiliser le chalumeau sur la poule d’or.

Prendre la ficelle par terre au pied de l’étagère. Les bouteilles de Jus dans l’étagère. Le fer à repasser au pied de la corbeille à linge et l’entonnoir par terrer sous la fenêtre. Ensuite percer les bouteilles avec la pince de cravate et y mettre le fils pour en faire un talkie-walkie artisanal que vous lancerez à travers le vide-ordure.

Parler à Gina via ce talkie-walkie qui se trouve dans la première arrivé de vide ordure en partant de la gauche. Puis avec la molette change de vue. Récupérer le costard dans le panier à droite et des cartes d’un club dans l’armoire rouge. Regarder à travers la fenêtre et récupérer le bout de tissu. Retourner parler a Gina pour quel vous envoie le faire a repasser. Puis utiliser le tissu sur la porte pour sortir.

Aller toquer à la porte du restaurant et discuter avec le serveur à trois reprises. Puis retourner voir l’écrivain et discuter avec lui. Ensuite aller au milieu de l’allée et rentrer dans le restaurant par la fenêtre pour échanger le bout de gravas par la poule d’or. Retourner à nouveau dans le restaurant pour cette fois ci voler les billets. Ensuite mélanger les billets avec les cartes Pink Iguana et mettre le tout dans la mallette que vous aller arroser avec le chloroforme qui se trouve sur la table juste avant la piaule de Tom l’écrivain puis entrer dans sa piaule.

Pour finir parler au gardien devant l’immeuble!

BANANA ! Admirer la cinématique de fin!

Helran

Particularité finlandaise #15 : Les ramasseurs de cannettes et bouteilles

Je vous avez déjà dit qu’en Finlande, tout était consigné : les cannettes de bières, les bouteilles de coca-cola, etc. Il me semble que c’est en général très suivie et respecté, tout comme le tri sélectif qui est plus « poussée » en Finlande (Poubelle à carton, poubelle à papier, poubelle à matière organique…).

Ceci dit, le week end principalement, on peut en voir beaucoup des cannettes de bière dans les poubelles. C’est vrai finalement, pourquoi ce faire chier à ramener une ou deux canettes qu’on a acheter en magasin et qu’on consomme dans la rue (je parle pas de moi hein) ? C’est à ce moment qu’intervient une particularité finlandaise, qui est de croiser des personnes, à vélo généralement, et avec beaucoup de sachet. C’est personne semble assez « pauvre » d’apparence externe et pour arrondir les fins de mois font les poubelles et les par terre à la recherche de ses bouteilles et canettes consignées. 0.20 euros la cannette de bière, ce n’est pas rien !

Donc si vous passez sur Helsinki en pleine soirée/nuit, ne soyez pas choquer de voir des gens, les mains dans les poubelles des arrêts de tram et leur vélo servant de mule à sachet remplis de canette.

Helran

Chronique d'une soirée de folie à un concert de Stratovarius

Aujourd’hui j’ai passé une soirée de fou, de folie de la mort qui tue, qui poutre du zombie et des poneys-chèvre (oui je sais ca n’existe pas comme animal xD). Bref, j’ai passé une soirée hallucinante avec Aleksinen xD Je vais tout vous raconter en détails tellement que c’est énorme et incroyable.

Timo Kotipelto (chanteur de Stratovarius)

Timo Kotipelto (chanteur de Stratovarius)

Aujourd’hui (enfin cette nuit) on est allé voir Stratovarius au Tavastia à Helsinki. On part 19h30 pour débarquer devant le tavastia 10 minutes après. Les portes ouvrent à 20h, mais comme on a le temps et qu’il n’y a personne, on va faire un tour à Kamppi (un des centres commerciales / shopping center du centre d’Helsinki). On passe devant une boutique de vêtement pour homme appelée Cirus, dont raffole mon pote, on regarde la vitrine et là un mec à l’intérieur commence à lancer un clin d’œil ultra pas discret à mon pote (qui je le rappelle est homo). Pas franchement attiré par lui, on fini par sortir de Kamppi pour rejoindre le tavastia.

On y rentre, se pose et bois un verre, on discute quand soudain je vois Timo (Kotipelto) sortir de leur salle des artistes pour rejoindre la salle de concert, qui était encore fermé à ce moment là. Je dis à mon pote « tiens il y a pas ton pote là » et lui, grand fan, bug complétement, limite entrain de baver. Il n’a décidément pas l’habitude des concerts en Finlande où l’on peut aisément côtoyer, rencontrer, croiser des zikos avant/après le concert. Bref, après son lag d’avec un ping d’au moins 5 min (oui c’est du sacré lag, que même jouer à counter strike avec une connexion de 56kb ne lag pas autant), on continue à discuter et attendons patiemment que la salle de concert s’ouvre.

La salle s’ouvre, on arrive au deuxième rangs entouré de ce que j’appelle des « Johnny-Fan », vous savez le genre de fan ultra beauf (bon je précise que je ne dis pas que tous les fan de Johnny sont beaufs) et très très chiant. Entre la nana devant moi qui n’arrête pas de taper contre mon appareil photo numérique, pendant que je filmais, parlais tout le temps durant le concert etc, bref, juste envie de la poignarder violemment. Ajoutez un mec bourré qui faisait chier etc…

Matias Kupiainen (guitariste de Stratovarius)

Matias Kupiainen (guitariste de Stratovarius)

Bref, hormis ça le concert était une pure merveille, génial, les mecs sur scène bougeaient, le nouveau guitariste est pile poil physiquement exactement mon genre de mec, la bassiste c’est un fou qui poutre du poney-cureuil à la basse, vous verriez son solo de basse de fou de la mort qui trucide des petits lapinous sanguinaires !!!. Bref, j’ai pas arrêté de bavé à la vue du guitariste xD

Le concert se fini et on va se poser au bar, les attendant pour avoir des photos. On prend à boire, puis soudainement je me recule et sens quelque chose qui coule sur mon pied gauche. Je me tourne et qu’est ce que je vois…. un mec qui pisse tranquillou en plein milieu du bar bondé de monde et manque de pot, mon pied était de passage sous le jet. Du coup je le regarde méchamment, l’insultant de tous les gros mots français possibles (nous avons un vocabulaire très riche dans ce domaine) en « admirant » le mec, la teub pissante à l’air (oui oui je l’ai bien vu, il n’y a aucun soucis !). Puis une nana se lève et va le stopper, vous remarquerez que c’est la seule personne qui a bougé pour tenter de le sortir du bar. Le mec ne voulant pas se laisser faire, ils tombent à terre renversant par la même occasion tous les verres remplis par terre (mon pied s’en est à nouveau pris, mais bon au point ou j’en étais). Au final la sécurité le vire. Plus tard, j’apprendrais qui est ce mec, lisez la suite pour savoir.

Lauri Porra (bassiste de Stratovarius)

Lauri Porra (bassiste de Stratovarius)

Après cette épisode, on voit le bassiste au niveau de la scène qui est passée en coup de vent. Puis débarque le guitariste (celui qui est pile poil mon genre de mec, si vous lui ressemblez, vivez à Helsinki et parler finnois (accent compris) n’hésitez pas à me contacter xD), on attend qu’un attroupement de fan étranger finissent de s’en accaparer et pendant ce temps, son pote depuis plus de 9 ans vient discuter avec nous. Il s’avère qu’il parle français et donc on discute tranquillou. Puis il va voir le guitariste pour lui demander de venir nous voir et lui apprend à nous dire « Va te faire foutre » xD Le guitariste nous dit ensuite que s’est un mec pas cher et qu’il fait tout, même des blow job xD Puis on profite pour prendre une photo avec lui, et durant mon tour, son pote lui dit un truc en finnois et là le guitariste me fait un bisou sur la joue :) (je précise qu’il est déjà pris).

On doit ensuite sortir de la salle et nous attendons dehors. Quand débarque les zikos un par un. Tomi Kotipelto (le chanteur), on tape la discute 5 minutes, il semblait pressé avec sa valise, mais prend le temps de faire une photo. Puis viens le bassiste, hop discutions et photo et vient enfin le claviétiste (on a pas vu le batteur). On discute pas mal avec le claviétiste et il nous dit qu’ils vont boire un verre et qu’on pouvait les accompagner :) Ni une, ni deux, on le suis avec sa nana. Il commence à nous parler en français et nous dit « Oh c’est bon, c’est bon le bus », « là c’est la tour Effel », « j’encule ton chien, s’il te plait », « l’ascenseur est une garçon » et « l’escargot à la provençale ». Puis sa nana aborde l’histoire du mec qui a pissé dans le bar, du coup je dis, qu’il a pissé sur mes chaussures. Le claviétiste nous dit « ah mais lui je suis sure c’est …. (oublie du nom du gars). Oui oui c’est lui. C’est le frère de ….(forcement j’ai oublié le nom) du groupe Children of Bodom ». Ensuite il me dit qu’en Finlande c’est normal, pisser sur les pieds d’une personne c’est une marque d’amour et de respect, sa nana n’avait pas l’air très convaincue par ça xD

Jens Johansson (claviétiste de Stratovarius)

Jens Johansson (claviétiste de Stratovarius)

Après cette petite marche et discutions, on va se poser dans un bar. On commende à boire, mais n’étant pas des fans hystériques, on les laisse tranquille. On croise un mec qu’on semble « connaître », du moins on est sur que c’est un musicien d’un groupe de métal finlandais connu, mais lequel ? on ne saura pas. Puis on va dire au revoir au clavietiste et prendre une photo avec lui, qu’on avait pas encore. Il nous dit « bah vous voulez une photo avec tout l’ensemble de groupe », on acquiesce avec un grand sourire béa. Il cherche les autres du regard, mais une partie était loin de là où on était posé ou en train de partir. On prend une photo juste avec lui et il nous fait un magnifique jeu de mot « Toulouse tonight » (pour le jeu de mot « to loose tonight », Toulouse car ils vont prochainement jouer là bas et que mon pote est de Toulouse et ira les voir. Mais aussi que le bar s’appelle Loose).

On sort et se dirige vers le McDo car j’ai envie d’aller aux toilettes et là on est super bien accueillis par un des gars de la sécurité à coup de « Bienvenue chez McDonald’s »  « j’espère que vous allez apprécier la soirée et votre repas » etc (en anglais) avec un énorme sourire. Tout simplement un accueil énorme que jamais vous ne verrez ça ailleurs. Puis on va demander le jeton des toilettes chez le vendeur au comptoir, qui nous dit d’aller voir le gars de la sécuriser. On va voir le gars de la sécurité et il accepte de donner le jeton mais que à Alex, moi je n’ai pas le droit d’aller aux toilettes xD Il en profite aussi pour essayer de me caser avec des mecs du McDo en me disant « et celui là, c’est ton genre ? il ne te tente pas ? » durant toute la soirée.

Lénorme Frite offerte (à coté cest un Mc Chicken)

L'énorme Frite offerte (à coté c'est un Mc Chicken)

Après le passage au toilettes on retourne voir le vendeur pour commander des menus. Je tends la carte bancaire et il nous dit « ah mais non, je n’accepte pas qu’une nana paye, c’est au mec de payer, le french gentleman » (il le dit en anglais). Il paye et là le mec de la sécurité débarque à nouveau de nul part pour nous dire rebonjour. Je dit au vendeur qu’on veut emporter les menus et le mec de la sécurité nous dis « ah mais non vous rester manger ici » et réessaie de me caser avec un des mecs. Puis il nous dit « j’ai un cadeaux très spécial pour vous, voici la plus grosse frite qui n’ai jamais exister » et nous tends une frite super longue (cf la photo) que je garde précieusement dans mon congélo xD. Puis on va se poser manger. On croise encore des gens qui parlent français dont un d’origine portugaise qui a vécu à Paris et en profite pour offrir une piste de job pour Alex.

Puis on fini par rentrer afin de se remettre de cette soirée de OUF sa mère et surtout que je bosse aujourd’hui et qu’on a des concerts de programmer jusqu’à dimanche sûr et on en a vu pas mal d’autre sympa par la suite :)

P.s.1 : Je rajouterais des photos prises durant le concert, quand mon pote aura trié les siennes.

P.s.2 : Pour les vidéos en qualité moisi du genou (car c’est une APN tout simple et non une caméra xD), elles sont sur Youtube, mais je vais les ajouter sur Dailymotion aussi je pense. Bon je ne les regarderais jamais, mais c’est surtout histoire de les stocker quelque part.

Helran

Une fée du logis est passée à mon appartement

En ce moment je dépanne un ami, le temps qu’il trouve un endroit où crécher. C’est le mec avec qui je fais des cavalcades nocturnes (ne rien y voir de sexuel).

Le truc c’est que je suis bordélique (je précise tout de même que je suis propre, je range juste différemment) et lui est maniaque. Du coup quand il est arrivé, c’était un peu le gros bordel dans mon appartement, surtout qu’il était arrivé tout juste après que je me sois réveillée et juste avant que je parte au labo. Bref, pas le temps de ranger. Du coup cette fée du rangement s’en est chargée (Paljon kiitoksia :)) et voici l’avant et l’après. Tout comme les photos pour les produits minceurs, on a du mal à croire que l’avant soit identique à l’après xD

Avant :

Après :

Au niveau superficie de place marchable (ah oui ca ne veut rien dire xD), bref la place pour marcher dans la pièce est sensiblement là même (un poil de chiyaya en plus quand le sofa et en mode « sofa »), sauf que maintenant je peux le faire sans devoir escalader les gravas avec un casque de chantier par mesure de sécurité. Aussi, je vais laisser le sofa en mode lit (il y a plus de place pour y jeter/étaler ses affaires xD).

Par contre je n’ai plus le bureau en face de la fenêtre, ca veut dire que d’une part je ne peux plus mater l’immeuble en face (bon il n’y a rien à mater de toute façon) mais aussi que je n’aurais plus le soleil dedans la tête avec des reflets horribles sur l’écran d’ordinateur, donc ça c’est cool.

Bref, me reste plus qu’à décorer mon appartement, j’ai un poster de Dali qu’il faudrait que j’accroche par exemple.

Helran

Metal Cover #5 : Boney M

C’est repartie pour du metal cover, cette fois ci on va faire un peu de disco avec Boney M.

Turisas – Rasputin

Cryogene – Daddy Cool

The traceelords – Daddy Cool

Banda Whysego – Daddy Cool

Helran

J'ai gagné des Puma grâce à Lowett

J’en parle enfin ! De ce concours que Lowett a organisé où j’ai gagné une paire de chaussure Puma personnalisée.

Pour participer au concours, il fallait dire quel pouvoir de super héros on voulait ainsi que comment on l’utiliserait pour faire le bien et le mal. J’ai laissé mon imagination parler et ça a plus.

Bah c’est simple, je rêve d’avoir le super pouvoir d’invocation de squelette de troll. Bah oui rien que ça. Car avec des squelettes de troll (et que de troll des forêts) je serais entourée d’un ensemble de serviteur qui m’obéissent (enfin ça c’est dans la théorie, ça reste des anciens trolls). Ah oui et que des trolls, car un nain c’est petit, une fée ou elfe c’est gnangnan et les humains sont stupides xD

Donc avec mes p’tits gars je pourrais faire le bien dans le monde. Envoyer le plus fort porter les courses d’une petite vieille. Le plus habile pour aller réparer la maison de personne qui ne peuvent le faire eux même. Le plus résistant pourra aller repêcher les chats coincés dans les gouttières.

Bon je peux aussi faire le mal :)
Et conquérir le monde (un peu comme dans minus et cortex mais en différent). Créer autant de squelette troll que je veux pour former une armée et partir conquérir et régner par la terreur sur ce monde :)
Ou les deux à la fois xD

J’ai gagné grâce à cette armée de troll squelette, comme quoi, il ne faut jamais sous estimer un troll !

Le cadeaux était des chaussures Puma personnalisable d’une valeur de 100 euros 😀 Par je ne suis pas trop « couleur » ou « délire loufoque » en chaussure. En fait je ne le suis plus, car quand j’étais au lycée j’y allais avec une converse rouge et une converse noire xD Bref, donc je disais que je n’ai pas fait de folie colorée, j’ai fais des puma entièrement en cuir noir et je trouve qu’elle roxx tel un troll de squelette.

Puma personnalisé Helran

Conclusion, je tiens à remercier énormément Lowett et son copain pour m’avoir choisie comme gagnante :)

Helran

Jeu de mot franco-finnois sur une barquette de saumon

Aujourd’hui je vous propose un jeu de mot franco-finnois moisi du slip et en image. La seul chose que vous devez savoir en finnois c’est que Kala = poisson. Le jeu de mot est donc dans le titre de cette barquette de saumon.

Jeux de mot franco-finlandais

Alors vous avez rit ? xD

Helran