Tram 5 à Helsinki

Helsinki est la capitale du design 2012, du coup pour fêter ça, un tram spécial, le tram 5, circule toutes les heures. Il y a des vidéos, des bruits bizarres et les lumières du plafond change de couleur. Sans compter l’extérieur qui est de couleur argentée. En fait on se croirait dans un film SF des années 80.

Et hop la vidéo que j’ai prise avec mon phone:

Particularité finlandaise #27 : Les médecins sont à l’heure !

Je ne pense pas que cette particularité soit spécifique à la Finlande, mais en tout cas, je n’ai jamais vu ça en France. Aujourd’hui on va parler des médecins à l’heure !

Bien que le système de santé finlandais pue grave du cul, le service publique est à chier et le service privé est bon mais coûte très chère (en gros, il ne faut pas être malade en Finlande !), ils ont tout de même un point commun : LES MEDECINS (généralistes ou spécialistes) SONT A L’HEURE !

Oui, je sais ça parait ouf dit comme ça et pourtant c’est vrai. Les rendez-vous chez le dentiste ou l’ORL ou le généraliste ou encore le spécialiste des maladies de la peau/allergie (j’ai mixé du privée comme du public) sont à l’heure ! De tout ce que j’ai vu, un seul était en retard de 15 min à cause du patient d’avant (plus de temps que prévu). Sinon, lorsque le rendez-vous dit « 15h », ça veut dire « tu attends devant la porte un chouïa avant, car le médecin va l’ouvrir et appeler ton nom à 15h, pas à 17h ou 18h, non non ! ».

Du coup, lorsqu’on va chez le médecin et même un spécialiste, on n’a pas besoin de tuer sa demi-journée car on sait qu’on va devoir attendre au minimum 1h de plus de l’heure du rendez-vous. Ca me rappelle d’ailleurs mes allergologue/dermatologue en France, à chaque fois, je devais poiroter comme une merde 1h30 de plus, dans une salle qui grouillait de genre… super. Au moins en Finlande, je n’ai pas ce problème !

Interview de Benoît Sokal (créateur de Syberia) durant le festival de la BD à Helsinki en 2012

Septembre dernier a eu lieu le Helsingin Sarjakuvafestivaalit, qui veut dire, le festival de la bande dessinée/comics d’Helsinki. Et cette année, la Belgique était à l’honneur. Je n’y suis pas allée malheureusement, j’aurais du, en plus c’était gratuit et surtout il y avait une interview de Benoît Sokal.

Alors, si comme moi, au départ, le nom de Benoît Sokal ne vous dis rien, ce qu’il a fait, va sûrement vous faire dire « Ah oui c’est lui ?! ». Il a fait de la BD (cf plus bas) dont je n’en connais aucune. Par contre, il est aussi créateur de jeux vidéo avec la saga Syberia ! (Et oui c’est lui, je ne m’en étais même pas rendu compte! Vache et en plus c’est bon Syberia), il a aussi fait L’amerzone avant de faire le premier Syberia. Il a créé Paradise et L’île noyée que je ne connais pas, qui sont aussi des point’n’click et dont je vais m’empresser d’aller voir ! D’ailleurs en parlant de Syberia, bonne nouvelle, Syberia III semble être prévu pour 2013!

L’équipe du Helsingin Sarjakuvafestivaalit a eu la très bonne idée de mettre à disposition la vidéo (en 3 parties sur youtubes) de son interview. Les questions sont dites en finnois, mais Benoit Sokal répond en français (qui est traduit en finnois par après). Dans la 3ème partie, il explique comment il en est venu aux jeux vidéo.

Voici la liste des BD qu’il a fait (d’après wikipédia):
Depuis 1978 : Les enquêtes de l’inspecteur Canardo, vingt albums parus dont dix en collaboration avec Pascal Régnaud.
1988 : Sanguine (en collaboration avec Alain Populaire).
1990 : Silence, on tue ! (en collaboration avec François Rivière).
1995 : Le Vieil homme qui n’écrivait plus.
2005-2007 : Paradise, la bande dessinée sortie simultanément au jeu vidéo. Sokal est scénariste, Bingono dessinateur et Jean-François Bruckner s’occupe de la mise en couleur.
2010 : Kraa : La vallée perdue.
2012 : Kraa 2 : L’ombre de l’aigle.

L’hypothèse monoaminergique (déséquilibre chimique) de la dépression est fausse !

Le thème du jour est « la dépression ». La dépression est une maladie neurologique qui nécessite un traitement et un suivi. Le diagnostic se fait en fonction de critères précis et de leur durée dans le temps (qu’on retrouve dans le DSM IV).

En fait, ce billet n’est pas là pour entrer dans les détails de la dépression, mais pour casser un mythe, l’hypothèse monoaminergique de la dépression.

Il y a très longtemps, on pensait que la dépression était due à un problème monoaminergique (il existe plusieurs monoamines, mais celles qui nous intéressent ici sont la sérotonine, la noradrénaline et la dopamine), appelé aussi «déséquilibre chimique ». En gros, la dépression serait due à un manque ou insuffisance de monoamine. C’est d’ailleurs sur cette quantité de monoamine qu’agit les antidépresseurs :

  • Antidépresseurs tricycliques : Ils empêchent la reuptake (reprise/recapture) depuis la fente synaptique des monoamines (noradrénaline, sérotonine et dopamine). En gros, ils vont bloquer les transporteurs qui recapture ces monoamines.
  • Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS), fonctionne de la même façon que les tricycliques, sauf qu’il empêche sélectivement la recapture de la sérotonine.
  • Ils inhibent l’enzyme qui dégrade les monoamines (MAO = Monoamine oxydase) de fonctionner. Les monoamines ne sont donc pas dégrader correctement donc ils restent dans la fente synaptique et cela prolonge leurs actions.

Sauf que cette théorie est fausse et malheureusement, elle est encore énormément véhiculée par les non connaisseurs en neurosciences mais aussi (et plus problématique) par les médecins et psychiatre/psychologue (encore plus les oldschool qui n’ont aucune idée de comment fonctionne les maladies qu’ils diagnostiquent).

Voici plusieurs points qui vous expliquent pourquoi cette théorie est totalement fausse :

  • Il n’y aucune corrélation entre le taux de sérotonine et l’humeur/dépression. (Et on ne parle que de corrélation, à ne pas confondre avec causalité. Mais si déjà, il n’y a aucune corrélation…).
  • La réduction du taux de sérotonine chez des personnes saines n’entraîne pas de dépression.
  • Il n’y aucune corrélation entre le taux de monoamine et la dépression.
  • Les antidépresseurs qui agissent sur les monoamines ont un effet antidépressif seulement à partir de plusieurs semaines d’utilisation, alors que leurs actions sur les monoamines sont immédiates (augmentation du taux de monoamine est immédiat).

En fait, la dépression, maladie neurologique, est due à un problème de plasticités synaptiques. La plasticité synaptique est, en gros, le remodelage permanent de votre système nerveux tout le long de votre vie.

Pour finir, si les antidépresseurs font bien effet, mais seulement à partir plusieurs semaines d’utilisation, (et encore, l’efficacité dépend aussi du facteur socio-économique du malade, si, si) c’est parce qu’ils induisent des changements de plasticité synaptique. D’ailleurs les ISRS (comme la fluoxétine) sont utilisés en ce moment en court de test clinique en Finlande, la phase 2a vient de se terminer, pour corriger l’amblyopie, qui est un trouble visuel dû à un problème du cerveau. Je n’entrerais pas dans les détails ici mais en gros les ISRS ré-ouvrent la période critique de plasticité synaptique du système visuel.Cela fonctionne très bien chez le rat, espérons que cela marchera aussi bien chez l’Homme.

J’espère vous avez bien montré que l’hypothèse du déséquilibre chimique dans la dépression est fausse. L’hypothèse actuelle, celle qui semble la plus juste et justifiée, est la théorie de la plasticité synaptique. Quoi qu’il en soit, j’espère que lorsque vous entendrez quelqu’un, même un médecin, parler de cette théorique monoaminergique, vous pourrez enfin lui dire qu’il a faux et pourquoi.

Stop aux « heu » dans les vidéos !

Pour des raisons diverses et variés, un rien m’agace facilement. Enfin quand je dis m’agace, c’est extrapoler. C’est juste que je trouve les points négatifs de chose et d’autre très vite et ça m’embête plus que d’habitude.

Aujourd’hui, j’ai découvert les podcast ? Bon on va dire vidéo, de ce que les gens ont acheté / reçu dans leur boîte aux lettres.

Bon, alors ça, je comprends pas trop. J’ai aussi annoncé sur mon blog, quelques trucs que j’avais pus acheter, jusqu’à ce que je me rende compte que, s’il n’y a pas un test de l’objet/livre/etc en même temps, c’est très con. Du coup, je voulais faire une parodie « déballage de mes sachets de courses », (ah oui tu kifferais de savoir que j’ai acheté du pq, des épices, des pizzas surgelées, du déodorant et du dentifrice, n’est ce pas ?!) mais en fait, je ne pense pas avoir le côté drôle / théâtral pour le faire. Bref !

Oui, donc, chacun poste ce qu’il veut. Dans l’absolu, je m’en fiche et je ne lis pas si ça ne m’intéresse pas. Sauf que j’ai remarqué un truc ultra agaçant chez ceux qui se lance dans la video/podcast, à l’arrache ou pas, se sont les Euh,euuuuuh, euuuh, et encore euuuuuh, à toutes les phrases, pire encore, entre tous les deux mots.
Pitié et pour le bien de tous, du moins ce qui regardent vos vidéos, corrigez ça.
En fait, faire de la vidéo ou des podcasts, c’est un peu comme tout, ça se travail. On test, on regarde si ça sonne bien et 1- ça marche plutôt bien, sorte de don inné, donc pourquoi pas continuer, 2- c’est pourri, mais en bossant ça finit par venir, persévérance, correction, demande de feedback pour travailler les défauts, 3- c’est pourri et faut se mettre à l’évidence qu’on est pas doué et arrêter.

Donc voilà, pas trente six mille solutions. Sauf que l’une des vidéos que j’ai entendu il y a quelques minutes était ultra mega over truffé de « euh » et franchement c’est pas agréable. C’est pas la première fois que j’en voie, et d’ailleurs je me demande si ce n’est pas la raison pour laquelle j’évite les podcast ?! Les vidéos, c’est comme les présentations type PowerPoint, faut les revoir soi même avant de les montrer aux autres. Car ça pique tellement des fois, que c’est à ce demander si la personne l’a vu avant ou a demandé l’avis de quelqu’un.

Conclusion, si vous faites de la vidéo, par pitié, réécoutez là avant, rendez vous compte que la multitude de « euh » fait grincer des oreilles. Du coup, n’hésitez pas à relire, moult fois, votre texte et refaite votre vidéo. Sérieusement, même parler des différences de PQ c’est plus agréable et sympa à écoute sans ses euh à tout bout de champ. D’ailleurs un thème ultra intéressant sera chiant avec les euh, au point de stopper la vidéo avant la fin.

Voilà, j’ai fini de râler.

[Sport] Championnat du monde de rinçage de nez

J’étais en train d’expliquer à une amie que lorsque j’avais mon infection bactérienne des sinus, j’utilisais arrosoir pour nez, histoire de faire sortir ma morve gluante et puante brunâtre/verdâtre, que je n’arrivais pas à faire sortir en me mouchant. Donc que c’est pratique pour virer sa morve des sinus durant une infection.

Puis j’ai découverts qu’il existait un championnat du monde de nettoyage de nez (qui s’appelle Jala Neti) dont le but est de rempli le plus possible le réservoir, d’eau salé qui passe à travers les sinus. Magnifique sport, pas du tout immonde à voir! D’ailleurs en voici une vidéo, histoire que vous voyez bien la chose.

Vu comment mon nez est constamment bouché, je ne risque pas de gagné la compétition. Sinon, ce genre de sport, ça vous dit ?

Particularité finlandaise #26 : Le bureau de poste ouvert le samedi et dimanche

Ça faisait longtemps que je ne vous avez pas parlé d’Helsinki, et pourtant j’en ai des trucs à dire. Aujourd’hui, une petite particularité qu’on n’est pas près de voir en France de sitôt, surtout que ça concerne la Poste. Je vous avais déjà dit, que les magasins étaient ouverts le samedi et dimanche, soit en gros tous les jours, voir même H24 pour certain supermarché.

Le principal bureau de poste d’Helsinki, le pääposti, qui se trouve à côté de la gare centrale d’Helsinki est ouvert en semaine jusqu’à 21h (en fait, ils l’ont réduit d’une heure récemment, en gros on peut entrer jusqu’à 20h mais ils servent les clients jusqu’à 21h, surtout que dès fois, il y a pas mal de queue) mais aussi le week-end ! Oui, vous ne rêvez pas, le bureau de poste principal est ouvert le samedi et le dimanche de 10h à 14h. Du coup, vous pouvez envoyer des colis ou acheter des timbres (spéciaux ou autres) le week end, toute fois les colis ne seront pas expédié avant le lundi. Mais vous pouvez aussi récupérer vos colis si ce bureau de poste vous est assigné (en fonction du quartier où vous habitez) comme c’est le cas pour moi. Je peux donc récupérer mes colis le week-end, si je n’ai pu en semaine, pratique !

Satisfaite de Hong Kong post et China post

J’ai lu beaucoup de plainte à propos de service de poste de China post et Hong Kong post. Evidemment, on a plus tendance à parler et raller à propos de ce qui ne marche pas et dysfonctionne ou lorsque des problèmes arrivent et trop peu lorsque l’on est satisfait.

Du coup, ce petit billet est là pour vous dire que je n’ai pas eu de problème ni avec Hong Kong post, ni avec China post. Qu’entre le moment où j’ai reçu le tracking number et leur arrivé à ma poste ou chez moi, cela a mis exactement une semaine pour les deux. Ils ont été postés le vendredi 17 et dimanche 19 août et j’ai reçu tous les colis et lettre en bon état ce lundi 27 ! Les délais annoncés sont généralement entre 7 à 20 jours, donc dans mon cas et une autre personne que je connais, nous avons tout reçu sur Helsinki en une semaine, mais il est possible que pour d’autre cela prennent un peu plus de temps, ou aussi en fonction du pays et de la ville de livraison.

Voilà, donc je suis satisfaite de ces deux postes. Mais après sa reste des services postaux, donc il se peut qu’il y ait des retards, des pertes de colis etc, mais c’est valable pour toutes les postes. Du coup, si vous hésitez à vous faire livrer depuis la Chine, sachez qu’il n’y a pas de souci avec leurs services postaux.

Enfin, pour rappelle, j’avais écrit un billet sur le suivi de son colis par Hong Kong post.

Les étapes de suivi d’un colis via Hong Kong Post

Si comme moi, il vous arrive d’acheter des choses qui viennent directement depuis la Chine et principalement Hong-Kong, votre colis passe par Hong Kong Post (ou alors il peut passer par China Post) et vous avez un numéro de tracking qui est du type R**********HK. Le seul problème étant que vous ne savez pas qu’elles sont les différentes étapes d’envoi du colis. Du coup les voici :

Une fois que votre colis est pris en charge par la poste de Hong Kong (ça peut prendre quelques jours après que vous ayez votre numéro). Le tracking steps est:

  1.  « The item R**********HK was posted on (date). » Le colis a été scanné et enregistré.
  2. « The item R**********HK was posted on (date) and is being processed for delivery to the addressee. » Le packet est en train d’être pris en charge.
  3. « The item R**********HK is being processed for departure from Hong Kong as of (date). » Le colis est en train d’être préparer pour son départ de Hong Kong.
  4. « The item R**********HK will leave Hong Kong for its destination on (date). » Le paquet va être expédié de Hong-Kong (Chine) pour la destination voulue à la (date).
  5. « The item R**********HK left Hong Kong for its destination on (date). » Le colis a quitté Hong Kong pour sa destination à la (date).

Il se peut que certaine étape ne soit pas indiqué, car elle se déroule la même journée et donc vous visualisez uniquement la dernière étape en cours.

Cette étape 5 étant la dernière à suivre sur le site de Hong-Kong post, le colis est en court d’acheminement et il prendra quelques jours pour arriver au pays de destination. C’est à ce moment-là que la poste de votre pays prend en charge le relaie et l’acheminement de votre colis. Le tracking se fait donc via le site de la poste de votre pays (La poste pour la France, Posti pour la Finlande etc). Comme c’est un colis provenant de pays hors-EU (union européenne) il doit passer par la douane pour y être déclaré et potentiellement pays des frais de douane et la TVA.

Enfin, voici le lien du site de tracking de la poste d’Hong Kong post. Pour China Post, le numéro de colis est de type RXXXXXXXXXXCN et vous pouvez le suivre sur le site de China Post.

Le livre à date de péremption

book that can waitJ’adore lire et je vous en avais déjà parlé. Je suis une férue d’ebook c’est d’ailleurs ce qui m’a donnée goût à la lecture et je n’aime lire avec un livre pour plein de raison (encombrant, pas agréable à mon goût etc). Et là, quand je voie ce genre de livre original (découvert via ce blog), je me dis que non, ça ne va pas le faire. Je ne voudrais pas lire avec ce genre de livre.

Le livre s’appelle E Libr qu no p ede esper r (qui, avec toute ces lettres, donne  El Libro Que No Puede Esperar) et il a la particularité d’avoir une encre qui s’efface avec le temps. Vendu dans un sachet hermétique, une fois ouvert au contacte de la lumière et de l’air, l’encre peu à peu disparaît pour devenir au bout de 2 mois illisible, vous donnant un livre de page blanche inutile (bon, j’espère que ça peut toujours servir de cahier de note ou brouillon).

Donc vous voilà avec une limite de temps imposé, une date de péremption du livre, mais quelle utilité ? Un beau livre broché peut être un livre magnifique en tant qu’objet, un livre de poche non et encore moins un livre vidé de son contenue ! C’est fun 5 minutes, ça deviens du gâchis au final, car on ne peut ni le relire, ni le prêter… super (sûrement une idée à la con pour éviter le prêt de livre et donc acheter plus)! Bref, je ne suis pas du tout emballer par cette idée, même si elle a le mérite d’être originale.

Book that can wait

Enfin, la petite vidéo qui vous vente les mérites de ce livre !