Visite du musée zoologique d'Helsinki

Hop, visite guidée en image du musée zoologique d’Helsinki (luonnontieteellinen museo) qui vaut le détour 🙂
Il est facile d’accès car en plein centre ville pas loin du musée Kiasma et de Kamppi.

Avant d’entamer la visite, voici les informations pratiques.
Adresse :
Pohjoinen Rautatiekatu 13
00100 Helsinki
Finland

Horaire d’été:
* Monday: closed
* Tuesday–Wednesday 9–16
* Thursday 9–18
* Friday 9–16
* Saturday–Sunday 10–16

Tarif :
* Adulte : 6, Etudiant/enfant/vieux : 3 euros. Il y a aussi un tarif groupe, tarif famille etc.
* On Thursdays at 16–18 entrance is free of charge

C’est partie, à l’entrée de musée, vous êtes accueillis par un charmant élan bien grand, c’est sur, vous êtes bien devant le musée zoologique.

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Entrons par la grande porte d’entrée et voici ce qui nous attends dès le début :
Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Entrée payée, veste posée aux vestiaires gratuits et c’est partie. L’étage du rez de chausser est mon préféré car c’est rempli de squelette, crane et os de plein d’animaux dont les dinosaures 😀

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande) Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande) Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

C’était un rapide tour des squelettes ou crane d’animaux encore présents à l’heure actuelle. Ils sont classés par genre (mur à cervidé), en fonction de l’évolution (idem un mur avec différent squelettes au file du temps), en fonction de leur lieu d’habitation ou regroupés ensemble pour avoir une vision globale des dimensions et comparaisons entre les espèces.

Continuons, dans notre lancé pour se retrouver en plein milieu des dinosaures !!! J’ai surkiffé cette partie du musée.

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande) Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande) Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

On y découvre aussi le Pac-Man (= Dunkleosteus) préhistorique (cf 2ème photo) 🙂
Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande) Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Puis tant qu’à faire, autant me faire croquer par du dinosaure 🙂
Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Si vous avez réussi à survivre et vous échapper de ce Jurassic Park, vous êtes partie pour une balade dans les étages supérieures du musée et y découvrir la faune locale.

Court petit, court et fait gaffe à ton Anus (cf première photo)
Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande) Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Le petit lapinou blanc tout mignon du Sacrée Graal des Monty Pythons
Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande) Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

Il veut se faire Sodom ? (Encore, sur le blog, je n’ai pas fait beaucoup de commentaire, mais durant la visite c’est une autre histoire 😛 )
Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande) Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)

A la fin, visite de la boutique souvenir où il y avait ça :
Musée Zoologique d'Helsinki (Finlande)
Un portoir à virus, bactérie et cellule en peluche. Je voulais me prendre les deux neurones qu’il y avait mais manque de pot, j’en suis allergique 🙁

Il y a aussi une partie pour les enfants avec des ateliers (ne me demande pas quoi comme, je ne sais pas) et il est aussi possible d’y fêter son anniversaire (pour les enfants).

D’autres photos sont visibles sur mon compte flickr.

En conclusion de cette visite au musée zoologique : Il est très bien fait, ils jouent beaucoup avec la lumière et les présentations/disposition des animaux sont cohérentes. Certaine partie était tactiles, des cailloux/roches à toucher, du pelages d’animaux à caresser etc. Ma partie préférée les squelettes et les dinosaure. Le seul problème, c’est que les panneaux explicatifs sont uniquement en finnois et suédois ! C’est vraiment le gros point noir. Car par exemple, j’aurais bien aimé en savoir plus sur le « pacman » préhistorique. Manque de pote pas de résumé en anglais ! Voila c’est vraiment LE gros point négatif du musée zoologique d’Helsinki. La visite, sans lecture des panneaux, a durée entre 1h30 et 2h. Bref, je vous le conseil vraiment. :super

Helran

Le printemps montre son nez à Helsinki

Ca y est !!!!! C’est le printemps à Helsinki ! Il montre enfin ça tête. J’aime beaucoup l’hiver à Helsinki mais j’aime aussi l’arrivé du printemps, les balades à Seurasaari ou Suomenlinna. Les journées qui n’en finisse plus car le soleil ne veut plus aller ce coucher et se lève très tôt ! Les gens vont virer leur doudoune et troquer le chaussure d’hiver pour le roller.

Il y a plusieurs signes qui annonce que le printemps est clairement là :

  • Les températures tournent autour de 10°, en ce moment c’est plutôt 7°, et le ciel est clair, quelque petit nuage par ci par là, mais pas de tempête ni de pluie. Les rayons de soleils font leur apparition, d’ailleurs le soleil lui même pointe son nez.
  • Les mouettes sont là ! On les voit voler, on les entend ! D’ailleurs, comme j’habite à côté de la baie de Töölö, je les entends presque non stop. :fou
  • Les petits oiseaux piaille juste en dessous de la fenêtre du matin jusqu’au soir !
  • Les montgolfières font leur apparition 😀

P1100602

Bref, byebye l’hiver bienvenu l’été 😀

Helran

Finnish Metal Expo 2010

Ce week end j’ai enchainé les concerts car c’était le FME = finnish metal expo. Bien que je n’ai pris quasiment aucune photo, qu’est ce que c’était bon !

L’ambiance était excellent, ça grouillé de findus chevelu à bouc, de gothique, d’habillé en métalleux, d’habillé en non métalleux, de vieux, de jeune, de tout âge. Bref un finnish métal expo rassemble tout ce qui aime le métal indépendamment de leur style vestimentaire.

Jeudi 18-02-2010 : Finntroll / Barren earth / Armour.

J’étais arrivé en fin de Barren earth qui soit dit en passant est toujours aussi chiant à regarder en concert. J’étais venu pour Finntroll ! C’était la deuxième fois que je les voyais et la première en terre du groupe. C’était une tuerie trollesque. Le Nosturi était bien rempli et chaud pour passer une soirée trollesque en compagnie de Finntroll qui nous a joué 18 morceaux de tout album confondus (hors visor om slutet). C’était bon, ça suait le troll, ça chantait et headbangait dans tout les sens ! Du bonheur en ces temps blizzardesque sur Helsinki. J’en ai aussi profité pour prendre tout le concert en vidéo et je les ai mise sur Youtube.

Vendredi 19-02-2010 :

Voici la liste des concerts en gras ce que j’ai vu (au moins 2-3 chansons).

15:30 Tuomas Saukkonen Feat. Kai Hahto – biisiklinikka (30min)
16:30 Korpiklaani (60min)
18:00 Kiana (30min)
19:00 [Amatory] (30min)
20:00 Doom Unit (30min)
21:00 V For Violence (30min)
22:00 Hypocrisy (60min)
23:30 Satyricon (60min)
01:00 Amorphis (60min)

Je ne sais pas par où commencer, je n’espère pas oublié des choses. C’est partie.

Korpiklaani a commencé très très tôt, même trop tôt mais apparemment il n’avais pas le choix s’il voulait jouer une heure. Hop j’arrive pile poil durant la musique d’intro du concert, je me glisser dans le 3-4ème rang et c’est partie pour sauter, danser, headbanger sur du Folk Metal. C’est toujours un plaisir de les voir en concert à tel point qu’ils ont fini par me reconnaitre et c’est eux qui viennent me dire bonjour quand on se croise. Au niveau scénique, ils mettent toujours autant d’ambiance à danser, bouger etc. Autant vous dire, un concert de Korpiklaani ce n’est pas statique et chiant à voir. Comme le FME était autorisé au moins de 18 ans, le chanteur ne nous à pas lancé de la bière dessus comme à son habitude, ne nous à pas non plus donner des cannettes. (partie du FME ou il n’y avait pas de vente d’alcool et donc interdit d’en boire à cette endroit).

J’avais déjà vu Kiana en concert, c’est du death mélodique pas trop mal et en concert ça ce laisse voir. Donc au final, concert sympa.

Hypocrisy c’est pas trop mal en concert, mais musicalement ce n’est pas vraiment mon truc. Je ne suis pas restée durant tout le concert, j’avais croisé une nana entre temps avec qui je suis restée durant le reste du FME.

Je ne connaissais pas Satyricon mais en concert qu’est ce que ça déchire du poney-chèvre !!! Vache, c’est over puissant! J’ai découverts un groupe sympa, grâce notamment à Sophie (la nana que j’ai croisé).

Outre les concerts, j’ai pu tester une basse 5 cordes Amifsound à 3000e et qu’est ce qu’elle poutre !!!! Le son est sublime, elle est super polyvalente et elle claque bien. Autant vous dire que se sera ma prochaine basse (quand j’aurais l’argent et vraiment l’utilité de l’acheter).

J’ai aussi croisé un mec du labo (mais dans une autre team et je ne le vois pas souvent) qui est aussi chanteur dans un groupe. C’est lui qui a commencé à me parler. Je ne suis pas restée longtemps discuté j’ai pris peur (je suis timide et en plus je ne sais pas analyser les gens, dans le sens où je ne sais pas si c’était juste pour parler ou autre etc. Ca ma fait flipper, donc j’ai récupéré mon coca et je suis partie), mais en tout cas ça ma fait plaisir qu’il me parle.

Le retour à la maison fût monstrueusement froid ! -20 à 2h du matin, avec un blizzard, une tempête de neige. Le bus de nuit était en retard et celui d’après aussi, on a attendu plus d’une demi heure a se les peler en sautillant, dandinant du cul et bougeant pour éviter de perdre des bouts. Le bus arrive et le chauffeur commence à me parler en français. J’ai remarqué qu’à la fin qu’il me draguait mais bien plus vieux que moi et il ne m’intéressait pas ! En même temps que je lui parlais, un jeune findus pas trop mal nous écoutait parler car il aimait bien entendre le français. J’ai donc commencer à discuter avec lui quand soudainement une troupe de gens est entrée dans le bus et ça nous a séparé tellement que le bus était plein à craquer.

Samedi 20-02-2010 :

15:30 Tukkanuotta (30min)
16:30 Turmion Kätilöt (60min)
18:00 Insomnium (30min)
18:30 Finnish Metal Awards
19:15 Survivors Zero (30min)
20:15 Winterborn (30min)
21:15 Swallow The Sun (60min)
23:00 Apocalyptica (75min)
01:00 Sonata Arctica (75min)

J’y suis allée plus tard même si j’ai du louper Insomnium, mais j’avais besoin de dormir et de me remettre de mes courbatures.

Bon samedi j’étais folle, je sautais partout, gueulais, bougeait, « dansait », notamment dans la file d’attente pour prendre une photo avec les gars de Sonata Artica. D’ailleurs on a eu du bol, la nana a stoppé la file juste devant nous, du coup j’ai demandé pourquoi juste devant nous et hop elle nous a laissé passer discrètement, ainsi que le couple dernière nous 🙂

Sinon quelque personne m’ont demandé si j’étais portugaise ou brésilienne… nonon olen ranskalainen. Un mec qui a commencé à me parler de son groupe et du métal en France, et à la fin de la discussion il se lève en nous disant qu’il va aux toilettes. Je suis toujours heureuse de savoir ce genre de chose, bon d’un coté je le dis aussi quand j’y vais xD Je ne compte plus le nombre de personne qui sont venu nous parler en français car heureux de pouvoir converser ne serait-ce que quelque minute dans cette langue populaire à Helsinki.

Sinon musicalement, j’ai loupé Insomnium, mais bon vu le nombre de fois où je les ai vu en affiche à Helsinki, c’est pas comme si je n’avais plus aucune chance de les voir. Winterborn ça sonne vieux Heavy et c’est sympa 2-3 chansons, ca devient lassant après. Apocalyptica, les gars sont toujours aussi fou sur scène et ça fait vraiment plaisir à voir 🙂 Enfin, Sonata Artica est vraiment sympa à voir, quelque coup de chalumeau par ci par là mais de la gnognotte à coté de ce des concerts de Rammstein. Ceci dit, même si j’ai apprécié leur live, je n’irais peut être pas les revoir, car je n’ai pas non plus était transcandantée par leur show. Je ne suis pas restée voir Swollow the sun car c’est toujours aussi chiant à voir en live, ni Leverage car je n’ai pas le bobo métal.

En ce Samedi, le FME était bien plus rempli et bondé de monde que le vendredi et aussi semble-t-il plus fort. J’en ai profité pour acheter des boules quies de musicien, punaise ce truc ça vous change la vie tellement que la réduction du son est bonne et homogène ! 25e la pair mais ça vaut vraiment le coup et surtout vu le nombre de concert que je fais par mois 🙂

Pour fini, je sors de la salle à 2h30, idem que la veille, blizzard, tempête de neige et froid sont au rendez vous ! Un groupe de mec, qui tentait aussi de rejoindre la route pour appeler un taxi (j’ai préférer attendre le bus, bien que j’ai failli craquer et lever la main à un taxi), ma joyeusement dit « Bienvenue en Finlande » 🙂

Je suis rentrée claquée, gelée (j’ai aussi fait quelques courses avant de rentrer à 3h00 du mat’) mais contente d’avoir faire le FME 😀

Helran

Helsinki en Hiver !

Je passe mon deuxième hiver en Finlande et je dois dire que cette année il est bien plus froid que l’année dernière. Dès janvier les températures fûrent très basses, attendons de voir ce que nous réserve le mois de février qui est généralement le mois le plus froid de l’année.

Quoi qu’il en soit, Helsinki c’est un peu comme l’Alsace mais avec plus de neige. Les températures légèrement plus basses à Helsinki mais c’est avant tout une question de vent. Sinon ce n’est pas vraiment le pays pour les frileux, ce qui n’aime pas le froid, la nuit, le vent et la neige. Mais comme je le dis toujours, il faut visiter la Finlande/Helsinki deux fois, une fois en hiver et une fois en été pour se rendre compte des réelles différences et surtout ne pas avoir un mauvais avis/souvenir d’Helsinki en hiver pour les plus frileux. En fait c’est comme un mec qui aimerait voir ce que cela fait d’être une nana, idem un jour en période de règle et un jour sans !

Après cette comparaison très mystique je vous l’accorde, je vais un peu parler d’Helsinki en hiver, sisi !

C’est plutôt une ville pour vampire, il fait nuit des 4h de l’après midi, même plutôt au solstice d’hiver. Je vous laisse imaginer les autres villes au nord de la Finlande ! Puis tant qu’à faire, le soleil ne se lève pas avant 9-10h. Bref, un niveau d’ensoleillement qui a de quoi vous dérégler votre horloge biologique. La nuit en soit ce n’est pas ce qui a de plus dure à supporter, cela dépendant beaucoup de la météo. C’est sure que de ne pas voir la lumière de la journée ce n’est pas ce qui a de plus agréable, mais dite vous qu’en été c’est l’inverse mais aussi que la nuit quand la météo n’est pas clémente c’est non seulement fatiguant mais aussi pas très joyeux (à moins que ce ne soit les finlandais qui ne soit pas très joyeux ?).

Si miss météo a décidé que le peu de temps que le ciel est éclairé sera couvert par des nuages et de la pluie, autant vous dire que vous aurez beau être dehors pendant la période lumineuse, vous ne verrez pas un seul rayon UV ! Par contre quand miss météo est de bonne humeur et qu’elle décide de mettre du soleil et un ciel complètement dégagé c’est tout de suite plus supportable.

Autre problème à Helsinki, c’est la neige. Non en fait ce n’est pas la neige le problème, mais la neige fondue et le verglas. Autant la neige c’est vraiment sympa, quand on marche dessus ça fait « scrouitch scrouitch » et on ne risque pas de ce casser la figure contrairement au sol verglacé, puis les balades en forêt enneigée, marcher sur la mer etc c’est quand même trippant. Comme toutes les voitures sont obligées d’avoir des pneus neiges, ils roulent tous normalement sans aucun souci. Donc jusque là ça va ! La neige qui tombe c’est mignon, un peu moins à 3h du matin avec un vent fort, soit une tempête de neige et qu’en plus vous avez oubliez les gants à la maison.

Donc le problème c’est le verglas ! Les périodes hivernales, où il ne neige plus et que les températures remontent, laisse place à des plaques de verglas énorme. Autant sur les routes c’est bien dégagées, mais alors les trottoirs n’y pensez même pas ! Vous avez beau être sur la Mannerheimintie (artère principale d’Helsinki) ou en centre ville, les trottoirs sont recouverts couche épaisse d’au moins 10 cm de verglas qui donne droit à des pirouettes assez funky quand vous n’avez pas de crampon pour petite vieille ou de canne clouté de petit vieux (oui au bout des cannes, les vieux ajoutent une sorte de pic/clou comme celle des chaussures d’escalade de glace, idem pour les ajouts cloutés aux chaussures)! La période la plus chiante en hiver à Helsinki (en plus de celle où il y a du verglas partout), c’est lorsque la neige ce met à fondre, les rues sont pleines de boue, de flaque d’eau, de flaque de neige, c’est impossible de marcher correctement sans zigzaguer pour éviter tant bien que mal de se mouiller le pantalon et d’avoir les pieds trempés. Voici un exemple soft en photo et elle n’a pas été prise durant la pire période !

Autres trucs funky mais qui font moins rire quand on est en dessus, les stalactites ! J’en avait déjà parlé, je ne vais donc pas y revenir dessus. Mais en plus des toits d’immeubles et des panneaux, les stalactites s’incrustent aussi sur les arbres, c’est dire ! Au moins, c’est moins dangereux que les stalactites super pointues des toits d’immeuble !

Autre truc funky, moins drôle quand on est à la limite de s’en prendre une sur la tête, les avalanches déclenchées par un mec qui balaye le toit d’immeuble (cf photo au dessus). On ne dirait pas comme ça, mais les tombées de neige sont assez violentes à en voir la chute (de neige pas du mec, de toute façon, ils ont un baudrier et ils sont fixés au toit avec corde et mousqueton (oohh ça me rappelle quand je faisais de l’escalade !)) et le bruit du paf le chier de l’explosion de la neige contre le sol.

Voitures enneigées Helsinki Finlande

Toujours pour rester dans le funky, en hiver, les voitures et vélos qui dorment dehors tendent à disparaître dans le néant immaculé de la neige. Je n’ai pris qu’une photo de voiture quasiment complètement enneigée, mais dite vous que pour les vélos c’est exactement la même chose ! Je ne vous raconte pas la galère de certain pour sortir leur voiture de là, bon j’admets ça à quand même un côté comique quand ce n’est pas à nous que ça arrive. Par contre, je ne rigole pas quand je vois quelqu’un tomber, autant ça ma toujours fait rire à l’époque mais au vu des circonstances Helsinki, il est possible de se faire vraiment très mal.

Voila niveau funkytude c’est les principaux points ! Aussi, j’ai failli oublier, les terrains de foot deviennent des patinoires externes improvisées. Il est possible de patiner sur la mer et les lacs. Enfin bref, il y a des trucs sympa à faire durant cette période hivernale.

Au niveau humain, le findus n’est pas très souriant, il commence à le devenir seulement après quelques litres de bière. En hiver cet aspect « je tire la gueule tout le temps et je ne lâcherais pas un seul sourire ! » est bien plus que doublé ! Ceci dit, ça ne veut pas dire que le findus ne s’amuse pas ! Comme dit après quelques litres de Kahru, le changement est complètement radical, le finlandais souris et parle. D’ailleurs la période hivernale n’est pas égale à hibernation sur Helsinki en tout cas. C’est même bien vivant, les salles de cinéma sont remplis, il y a toujours beaucoup de concert, pic en week end mais en jour de semaine ce n’est pas mort pour autant. Pour les boîtes, je n’en sais rien je n’aime pas ça! Cette vivacité nocturnale sert sûrement à oublier la rudesse hivernale et d’ailleurs heureusement qu’il y a moyen de sortir, sans ça la vie serait bien morte en Finlande.

Pour finir sur une touche glauque, c’est toujours marrant et impressionnant de se promener dans les rues d’Helsinki la nuit, par neige et brouillard. On se croirait dans les films d’horreur comme dirait mon frère. Le plus horrifique et propice à ce genre de film c’est l’ile fortifiée de Suomenlinna en hiver sous la neige ! Cf ces deux photos que mon frère a prises à 17h et encore elles ne représentent pas l’atmosphère réelle qu’il y a. Il manquait juste un psychopathe à la machette. Surtout que la nuit tombe très vite à Helsinki, le brouillard était présent, très très peu de lumière, pas un bruit hormis le craquellement de nos pas sur la neige et le vent marin qui brasse le peu d’arbres et feuilles embarquant la neige poudreuse avec elle !

Bref, Helsinki et la Finlande en Hiver ça n’a vraiment pas la même atmosphère qu’en France, juste pour ça, cela mérite de s’y attarder quelques jours !

Chute de Stalactites à Helsinki

En Hiver, sur Helsinki, quand les toits des immeubles sont remplis de neige, des gars les font chuter. Un sur le toit, un autre en bas pour dévier/avertir les gens au cas où, et hop chute de neige ! D’ailleurs, alors que j’allais en ville, je n’avais pas lu le petit écriteau « attention…blablabla en finnois » sur la porte d’entrée, j’ouvre la porte et je vois une chute de neige importante. Gnééé une avalanche ? Le charmant findus me parla en finnois, que je ne comprends pas, et fini par m’expliquer qu’ils déblayaient le toit et qu’il fallait que j’attende un peu. Ah bah oui, je n’allais pas passer et me prendre une flopper de neige sur la tête… hop coup du lapinou directe et me voila décédés débilement par avalanche d’immeuble.

Bon, ça encore c’est ponctuelle, puis durant l’hiver, rien de bien méchant hormis le fait, qu’avec le vent qui balaye la neige, il puisse neiger du toit. Je suppose que c’est d’ailleurs pour ça qu’ils pensent à faire tomber la neige des toit des immeubles. Par contre, chose un peu plus meurtrier, les stalactites ! Même effet qu’un pieu en bois dans le cœur d’un vampire, sauf que là c’est une pique de glace susceptible de vous transpercer le crâne à grande vitesse.

Bon par précaution, ils mettent des petites barres de sécurité rouge. En fait ce n’est pas du tout rassurant de voir ses stalactites. Encore que sur la photo ci dessus, on ne voit qu’un bout, mais ça pullule sur les toits tel des petits lapinous. Bref, je ne sais pas combien de personne succombe chaque année à « l’attaque du pic à glace », mais il semble que ce numéro de rue (photo ci dessous) ait, quand à lui, subit une attaque subtile et mortelle.

Pour nous humains, évitons donc de longer les murs des immeubles et prenons gaffes lorsque nous sortons de ce ci. Puis si l’envie d’un solarium vous tente, il vous faudra faire preuve de courage et surtout d’un bon heaume bien résistant tel celui des chevaliers de la table ronde.

Helran

Particularité finlandaise (enfin d'Helsinki) #19 : Payer les transports en commun par SMS

Hop une particularité helsinkienne ultra pratique : Payer par SMS les transports en commun (pour se qui s’en rappelle, je payais aussi ma machine à laver par sms xD). La vidéo d’explication et où je pars complétement en couille xD


Payer le tram/train/metro par sms
Uploaded by Helran.

Pareil et où je pars à nouveau en couille et où vous avez l’explication de pourquoi mon téléphone n’est pas réglé à la bonne date ni heure.

Payer le tram/train/metro par sms
Uploaded by Helran
P.s.: Le titre de transport est valable 1 heure.

Edit : Il semblerait, d’après Syth, que l’on puisse payer le tram/train par sms à Belfort. C’est tout récent et en voici un article qui en parle.

Helran

Le McDonald Elvis Presley à Helsinki

Il y a un Mc Donald ouvert 24h/24 juste en bas de chez moi à Helsinki (dans le quartier de Töölö) et il a quand même une sacrée déco ! C’est très porté Elvis Presley, on y trouve aussi un tout petit peu de Beatles. Hop, 3 photos pour vous montrer et encore, là c’est qu’un bout du mur (P.s.: Le sapin s’est juste pour la période de noël, je précise, dans le doute). Par contre, comme c’est juste à côté du Jäähalli, il ne faut pas aller à ce McDo avant ou après un match de Hockey (sport national en Finlande) ou d’un concert (de gros groupe y joue), c’est bondé de gens !

McDonald Helsinki

Mc Donald Helsinki

McDonald Helsinki

Helran

Particularité finlandaise #18 : Le rez-de-chaussée n'existe pas

Hop, j’enchaîne avec une particularité finlandaise, qui je le rappelle n’est surement pas spécifique à la Finlande, mais bon je n’ai pas envie de changer le titre de cette série de billet xD

En Finlande, il n’existe pas de rez-de-chaussée, les étages commencent par le premier ! La preuve avec cette photo, certes sombre, prise depuis l’ascenseur au niveau l’entrée de l’immeuble. Remarquez le 1 écris sur la porte de l’ascenseur.

Il n'y a pas de rez de chaussée en Finlande

Helran

Particularité finlandaise #16 : Accrocher sa veste au restaurant

Encore une fois, ce n’est peu être pas spécifique à la Finlande, mais en tout cas, je n’ai jamais vu ça en France.

Les restaurants sont semblables au notre contrairement au bar (mais ça j’y reviendrais plus tard). Par contre dans beaucoup d’entre eux, vous devez laisser votre manteau/veste au vestiaire (un simple porte manteau à l’entrée). Ceci, pour éviter d’encombrer le passage avec vos grosse doudoune polaire, quand la serveuse (ou serveur) veut passer.

Vous pouvez généralement laisser en toute confiance votre veste, même avec un lecteur mp3 dedans.

Petite anecdote : Hier je suis allée manger au Kuukuu, qui est très bon, et le porte manteau était déjà plein à craquer. Je prends un cintre et y accroche ma veste. Quelque minute après une dame arrive, accroche ca veste et la boummmmm, la barre horizontal tombe, les crochés qui la tienne ont cassés toutes les vestes par terre. Quoi quoi, ne jamais bourrer la barre.

Helran