Arrivée dans mon appart à Helsinki

Il est presque minuit à Helsinki, je vous écris un petit article sur mon arrivée. Rien de super palpitant, le voyage c’est bien passé. J’ai pris le car de Strasbourg à Frankfort puis l’avion de Frankfort à Helsinki.

Un truc qui m’a turlupiné, ils ont testé ma nintendo DS, pour vérifier qu’elle n’explose pas. En gros ils ont passé un papier sur toute la DS et l’ont mon dans une machine (le papier) pour y lire une valeur et déterminer le taux de dangerosité à l’explosion. Si quelqu’un à des infos sur le type de papier utilisé, ce qu’il avait de particulier, comment il calcule se taux d’explosion… je suis très intéressée (oui je sais google est mon ami, mais le pas trop le temps).

A l’arrivée comme prévu mon maitre de stage m’a attendu pour m’amener chez moi. Il m’a offert une carte de bus 3 jours, un bouquin sur la Finlande : A survival Guide to Custms and Etiquette auquelle il a rajouté une carte d’Helsink, la map des bus (ultramalfaite) et d’autre prospectus. Donc fort sympatique ce maitre de stage.

L’appart est sympa dans l’ensemble, j’en ai même faite une petite vidéo :


Hel video 1
envoyé par Helran

Sinon, l’arrivée jusqu’à l’appartement fût sans souci hormis le fait qu’on ait glissé sur une plaque de verglas, heureusement qu’on allait pas vite (on s’arrêtait à un feu rouge) sinon, on rentrait dans la voiture de devant. Puis quand vous voyez la voiture de mon prof, c’est un vieux truc (la voiture pas le prof) sans aucune option, j’ai même du tenir le coffre car il ne tient plus ouvert.

Il m’a fait visiter le labo et présenter aux autres chercheurs (sa femme comprise). J’ai mon bureau et mon ordi (comme tout ce du labo) dans une pièce partagé avec 3 autres chercheurs. Ceci dit, les pièces sont petites, exemple, la salle d’électrophysiologie se trouve dans une sorte de cagibi où entrer à deux c’est limite. Ca ressemble à un placard à balaie, sans balaie. Idem pour l’une des pièces de comportement. Pour tout le reste c’est cool. Le restaurant universitaire est dans le même bâtiment et juste à côté du labo.

Après je suis allée me perdre dans le centre ville d’Helsinki sous la neige et la nuit. Faut aimer la neige ! Sinon c’est pas la peine d’y mettre les pieds en hiver. Je me suis perdue, mais un mec est spontanément venu me demander si j’avais besoin d’aide alors qu’il était 22 heures. Bon je me suis perdue dans le centre ville à la gare routière, je trouvais pas la station de mon bus. En fait elle était pas très loin.

Donc pour une première, Helsinki c’est sympa et très enneigé et il y a quelques trucs très embêtant quand on est touriste à Helsinki mais se sera dans un prochain billet.

Sur ce, je vais aller dormir, demain c’est journée paperasse.

Helran

Comments

  1. Bon faudrait que l’on fasse une petite enquête pour savoir qui des Italiens ou des Finlandais ont mis des égoutoirs en inox au dessus de leurs évier en premier cela fait déjà vingt ans que j’ai vu cela en Italie je m’en suis d’ailleurs ramené un il y a 5 ans que je compte bien finir par poser dans ma cuisine c’est fou comme le temps passe.

  2. Ah oui, bon quand je dis « particularité finlandaise » c’est sous entendu, différence entre la France et la Finlande, je ne sais pas qui à mis en premier ce super méga égouttoir ultra pratique.
    Par contre à éviter dans un studio, car dormir avec l’assiette qui goute dans l’évier ça ne doit pas être top.

Laisser un commentaire