Therion, Grave Digger et Sabaton à Strasbourg.

18 Janvier 2007, le grand jour, je vais revoir Therion (World tour 2007), et surtout Grave Digger (Liberty or death tour 2007) que j’attendais depuis une dizaine d’année, à la Laiterie de Strasbourg.

Sabaton Le concert, commence par Sabaton, un groupe suédois, que je connaissais juste de nom. Ils débarquent sur scène avec un pèche d’enfer, enfin une première partie pas mole, qui arrive à chauffer le public. J’ai bien aimé la musique, du bon heavy metal. Ils ont joué une demi heure, ou l’on ne sait pas ennuyer, Au final, j’ai était agréablement bien surpris par ce groupe.

Grave Digger Viens ensuite Grave Digger, avec Hans Peter Katzenburg qui passe en premier dans le noir, pour rejoindre son clavier, débarque le guitariste Manni Schmit, le batteur Stefan Arnold et Jens Becker le batteur. Ils commencent à jouer, et enfin Chris Boltendahl (qui ressemble à Pierre Perret d’après un ami), le chanteur, arrive en courant avec un sourire jusqu’au bout des oreilles. Durant tout le concert il avait ce sourire, il était heureux d’être sur scène est ça ce voyait, ce qui motive les troupes et le publique.

Ils ont joué une heure, en commencent par Liberty Or death. C’est bien dommage qu’ils aient commencés par cella, car cette première chanson à rendu le public mou. Mais avec Scotland unit, on est tous repartie en délire à sauter et headbanger.

feu grave digger Un show vraiment sympathique, entre la pyrotechnique avec les deux lances flammes au sol de chaque coté de la batterie, et un Chris qui courent dans tous les sens, ils ont vraiment mis la patate malgré leurs agesJ, j’ai passé de super bon moment. La set list est très reussie, avec:

Grave Digger Liberty or death, Scotland unit, Grave in the no man’s land, Excalibur, Valhalla, Lionheart, Silent revolution, The grave digger, Highland tears, Morgane Lefay, Knight of the Cross, Rebellion, (rappel), The Last Supper et pour finir Heavy metal breakdown.

Ils ont fini par Heavy Metal Breakdown, C’est la chanson de fin. Impossible d’imaginer une autre à la place. Donc une fin en apothéose. J’aime passé un super moment, je n’ai pas était déçu une seconde ! Grave Digger c’est terrible en concert.

Therion Ensuite vient Therion, après plus d’une demi heure d’attente, le temps qu’il mette ne place la scène et les décors surprenants. Ca change de la dernière fois ou je l’ai vu, lors du Metallian Festival.

Une entré en scène magnifique, avec Mats Leven et Snowy Shaw aux toms lors de The rise of Sodom and Gomorah. Les autres musiciens arrivent, et sa démarre en trombe ! On est tous à fond dedans. Voir même en transe, c’est du Therion ne l’oublions pas.

peter karlsson therion Je noterais quand même que le batteur s’est trompé lors de la première chanson. On n’entendait pas assez les voix. Et le groupe avait l’air blasé au début. Mais tout s’arrange après quelques chansons, heureusement, ou on aperçu enfin un sourire de Christopher Johnsson, et qu’il commençait vraiment à prendre son pied. C’était plus ou moins identique avec les autres musiciens contrairement lors du Metallian Festival. Une autre différence, ils parlent et interagissaient beaucoup moins avec le public.

Donc un début un peu lent, les musiciens pas trop dans le bain. Mais tout c’est arrangé pour nous faire passer un moment de bonheur.

Therion Encore une fois, la set-list était terrible. Commençant par: The rise of sodom and gomorrah, Schwarzalbenheim, T.O.F, The blood of Kingu / The Khlysti Evengelist, Wand of Arabis, Falling Stone, An arrow from the sun, The Wind of Aluqah, Perrenial Sophia, Birth of Venus illegitima, Tuna + Drum Solo, Muspelheim, Ginnungagap, Grand Final, (rappel), Lemuria, Nightside of Eden, To Mega to Therion, (rappel), Thor the Powered.

Christopher johnson therion Quelques moments mythiques et majestueux, notamment lors de An arrow from the sun, ou au début il n’y a que de la guitare, puis du chant d’opéra féminin, pour enfin rentrer dans la chanson avec guitares saturées, basse et batterie. Et durant ce début, il n’y avais pas un bruit, le silence complet pour savourait la prestation de la chanteuse. Un moment unique durant ce concert. Il y a eu aussi le solo de batterie, suivi d’un duo de solo de tom entre Mats Leven et Snowy Show sur un accompagnement du batteur Peter Karlsson. Mythique ces solos ! Et pour finir, le drapeau qui brûle. Le décor était composé de bougies allumées et de drapeau principalement, et lors de Thor the Powered, ils prennent tous un drapeau, et manque de peau, celui d’une chanteuse a pris feu, mais l’incident fût maîtrisé à une vitesse éclair. J’ai d’ailleurs pris une photo à ce moment là, mais le bout du drapeau qui brûle n’est pas sur la photo, c’est bien dommage.

En conclusion, le concert a eu une heure de décalage, ça a fini à 1h30, j’ai passé un super bon moment inoubliable. Et je continuerais à aller aux concerts de Grave Digger et Therion.

Sabaton :
Oskar Montelius sabaton Joakim Brodén sabaton
Grave Digger :
Chris Boltenhal grave digger

Therion :
johan nieman therion Mats leven therion

snowy show therion therion

Helran

Tags: , , , , , ,


Comments

  1. merci pour ce compte rendu. j’étais aussi a strasbourg et c vrai que c’était un super concert. j’ai vraiment tripé sur birth of venus illegitima et sur the perennial sophia. a+
    enzo mulhouse

  2. J’ai surtout tripée sur Mats Leven :la 🙂

  3. salut! j’étais moi aussi au concert de therion, et j’ai pris une claque énorme meme si je m’y étais préparé… et en fait, je cherche le bootleg, ou quelque chose du genre étant donné que le pote avec qui j’étais avait oublié le matos!!
    à bientot!!

    /nico/

  4. Magnifique et mythique ce concert! Bah si tu trouve un bootleg je suis preuneuse!

  5. aucun probleme, il ne reste plus qu’à le trouver… 😕

  6. Bonne chance

  7. C’est marrant de naviguer de liens en liens sur ton blog, pan je tombe sur cette note… qui raconte un concert ou j’étais également 🙂

    De ce concert je me souvient qu’en entrant dans la salle on avait les pieds qui collaient au sol tellement c’était super pas propre, que Sabaton faisai un peu trop de bruit et que Grave Digger m’a profondément ennuyé, mais Therion c’était super bien 🙂

    Sinon j’ai vu aussi Steve Vaï ainsi que les Finlandais de Children of Bodom la bas… je vais continuer de remonter le temps sur ton blog :p

Laisser un commentaire