Nifelheim au Nosturi (Helsinki) en Avril 2010

Récemment (17 avril 2010), je suis allée voir Nifelheim (SWE), Master (USA), Lie In Ruins au Nosturi. J’y suis allée pour Nifelheim et j’aurais bien voulu voir Lie In Ruins, mais je suis venue trop tard. Par contre, Master c’est trop nul. Le gars se prenait un peu pour le chanteur de motorhead mais c’était tellement pourri. Le pire c’est que ça aurait pu passer musicalement si ça avait était un autre chanteur. Voila, le problème c’était le chanteur.

Bon, sinon, Nifelheim du black suédois old school dont les frères jumeaux (chanteur et bassiste) ressemble à un mélange de Sméagol-Gollum en étape de transition. Black oblige, artillerie lourde en matière de costume et peinturage de gueule. Au niveau parole, on est dans le même registre que Dark Funeral, Satan et moi on t’aime. Avec un ajout de « I am the sodomizer » (sisi c’est les paroles d’une chanson).

Il y avait pas mal de monde ce soir là et pas mal de tête que je croise/recroise/recroise, certaine qui me devienne vraiment familière à force. Sinon le concert en lui même de Nifelheim était sympa mais j’irais pas les revoir. Autant Dark Funeral, sans hésitez car ils ont mis une patate d’enfer, autant Nifelheim, je n’ai pas était ultra transcandanté. C’est franchement sympa pourtant à voir (surtout voir deux smaegol en phase de transition habillé de cuir à pic et clou), mais voila j’avais déjà eu ma dose de « Satan m’habite » deux jours avant, ça m’a donc lassée un peu. Malgré tout il y a certaine chanson que j’aime beaucoup. Quoi, en fait s’il repasse, en fonction des groupes qu’il y aura aussi, j’irais peut être les revoir, car Master ça m’a vraiment plombé tellement que je n’ai pas aimé.

Quoi qu’il en soit, voici les photos et vidéos, surtout si vous voulez voir les jumeaux du groupe (en vidéo c’est encore mieux, car vous voyez le chanteur bouger, ça vaut le coup d’œil xD). Il manque quelques chansons du début et de fin de concert.

Nifelheim in helsinki at nosturi April 2010 Nifelheim in helsinki at nosturi April 2010

Helran

Dark Funeral au Tavastia (Helsinki) en 2010

Il y a quelque temps j’étais allée voir Dark Funeral au Tavastia à Helsinki le 15 avril 2010 et qu’est ce que ce fût bon !

Il y avait 3 groupes : DARK FUNERAL (SWE) / ZONARIA (SWE) / CARACH ANGREN (NL). En fait il me semble qu’il y avait un groupe italien en plus ? Quoi qu’il en soit, j’arrive pour le premier groupe car sur myspace j’avais bien aimé. Hop pas trop déçue en concert ça passe plutôt bien. Au final j’aime pas tous mais dans l’ensemble ça poutre quand même. Puis vient le deuxième groupe, que je n’ai pas aimé et enfin Dark Funeral !!!! Que c’était bon!!!!

Je suis pas sataniste mais gueulé OPEN THE GATE SATAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN ça fait quand même du bien. Il n’y avait pas grand monde dans la salle, qui était assez vide pour être honnête et donc ça faisait concert intimiste.

Les mecs sur scène en imposent, musicalement c’était bien puissant. Headbang à gogo, satan et moi on t’aime etc. Septique à la première chanson, j’ai vite été prise dans la musique tellement que c’était bon.

Au niveau des paroles, faut pas s’attendre à du grand art, c’est de l’ode à Satan. Comme je l’ai déjà dit, les paroles de ce genre de groupe c’est comme les livres Martine, sauf qu’à la place de Martine vous le remplacez par Satan. Qu’on aime ou pas, qu’on vénère Satan ou pas, une fois dans le concert et l’ambiance, on s’y croit et prends plaisir à gueuler Satan. Pourtant je ne suis pas la seule à ne pas être sataniste et à avoir aimé le concert. Comme quoi, aimer écouter du black sataniste ça ne nous rends pas pour autant sataniste, violant etc.

J’ai pris tous le concert en vidéo (sauf la fin de la dernière chanson, plus de batterie). Malheureusement, le son est pourri. Autant, d’habitude, j’arrive à avoir un truc correcte/écoutable/potable, mais là non, dommage. :sigh

Quoi qu’il en soit, encore une fois, ces vidéos ne reflète pas du tout l’ambiance qu’il y avait et qu’ils ont mis. Pour ça, je vous conseille vraiment d’aller les voir en concert dès que vous pouvez, parce que ça poutre du bouc cornu sataniste plein de sang.

Enfin, je m’arrêterais là concernant la fin et l’après concert. Ceci dit, le bar Perkele est sympa.

Helran

Listing des concerts de métal que j'ai vus à Helsinki

Grâce à Dipity, j’ai créé une liste des concerts que j’ai vu sur Helsinki. Pour le moment elle démarre qu’à partie du mois de Novembre 2009, mais je compte bien ajouter les précédents. De plus, il manque peut être des concerts car soit je suis partie pendant le concert, soit j’ai tout simplement oublié les groupes tellement qu’ils ne m’ont pas marquée.

Bon, je n’ai pas ajouter d’info concernant mon appréciation du concert, je devrais peut être, se serait plus intéressant. Quoi qu’il en soit, j’ai créé cette fresque métalesque (oui je sais ça ne se dit pas) avant tout pour moi et avoir une vue d’ensemble des concerts de métal que j’ai vu. J’en profite pour la diffusée sur le blog vu que cela est possible.

Helran \m/

En concert il y a toujours #2 : Le mec qui connait tout le monde

Après le mec qui pue, je vous présente le mec qui connait tout le monde.

En concert, il y a toujours le mec qui connait tout le monde et du coup que vous connaissez aussi. Le genre de mec qui a une facilité déconcertante à taper la discut’ avec n’importe qui. On retrouve même des finlandais non bourrés dans cette catégorie, c’est dire.

La technique d’approche de ce mec est très rudimentaire : entamer une discutions sur tout et rien. Exemple: Vous êtes en train de commander à boire au bar, étant à coté de vous, il commencera à vous parler du concert ou de la boisson que vous venez de commander. Je suis même prête à parier qu’il arriverait à entamer une discutions sur la qualité du papier toilettes, s’il était dans le cabinet à côté du votre.

Du coup, vous vous retrouvez à taper le squatte avec cette personne, qui vous présente à d’autre qu’il vient à peine de rencontrer aussi. Lorsque vous le recroisez à un autre concert, il n’hésitera pas à venir vous saluer et rediscuter avec vous et à nouveau à vous présentez à ses potes etc. Généralement à partir du moment où il vous a rencontré jusqu’à la fin de la soirée, vous pouvez être sur qu’il s’arrêtera au moins une vingtaine de fois pour dire bonjour à des gens qu’il connait. Forcement connaitre tout le monde, ça demande plus de temps pour faire le chemin de l’entrée jusqu’au bar, que si vous ne connaissez personne, encore plus si la salle est remplie de monde.

Le côté pratique, c’est que cela vous permet de faire de nouvelle rencontre même éphémère.

Il y a une variante de ce type de mec. Il connait tout le monde vous y compris, sauf qu’il ne passe généralement jamais la soirée avec une personne en particulier, mais butine à droit à gauche. En gros, il taper le squatte de groupe en groupe ou de personne en personne. D’une soirée à l’autre la personne vous oublie ou vous reconnait, c’est un peu la loterie. Dès fois cette personne vient discuter plus longuement jusqu’à ce qu’elle croise d’autre personne qu’elle connait. Et ainsi de suite.

Pour être honnête, je n’aime pas trop cette deuxième catégorie et je fini par les éviter ou du moins de les oublier. Contrairement à la première catégorie, dont c’est un plaisir de discuter avec.

Helran

En concert il y a toujours #1 : le/la mec/nana qui pue !

J’inaugure une nouvelle série de billet : En concert !. Si vous avez déjà eu l’occasion de lire la BD, l’enfer des concerts par Zep, je vais reprendre un peu le même principe. Bon pour être honnête, je ne me rappelle plus de grand chose, mais je sais que le dessinateur, faisait un listing des gens qu’on croise en concert. Peu importe le concert, il y a toujours les même types de personne. Du coup, au vu du nombre de concert que je fais et de la redondance de certaine personne ou stéréotype de personne, je me suis dit que ça pourrait être sympa cette liste.

En concert, il y a toujours le mec ou la nana qui pue. C’est systématique, le pire c’est quand vous êtes à côté ! Ca se présente sous plusieurs formes. Dans mon cas, je suis tombée sur :

  • Nana, jeune, dynamique, mais qui à l’odeur de vieille. Ou plutôt qui met du parfum de vieille. Vous savez ce parfum qui laisse une trainée nauséabonde sur 5 années lumières et qui stagne dans l’air pile au niveau de vos narines ? Bah voila ! Je fini toujours par me déplacer, car les rollants de vieille ça a quand même un effet vomitif assez important.
  • Mec, alcoolique, bourré, qui pue la bière. Avec en bonus l’odeur du tabac sec. C’est ultime ça aussi. Surtout que contrairement à la nana susmentionnée, ce mec a tendance à vous coller ou tomber sur vous (forcement quand on tient pas de bout et en plus dans la fosse d’un concert -_-). Ma technique : je le jarte en prenant soin de l’envoyer valser suffisamment loin ou fort pour qu’il colle quelqu’un d’autre. Car généralement cette personne vous colle, alors que vous êtes tout devant lors d’un concert que vous ne rateriez pour rien au monde !

Si vous avez d’autre forme du mec/nana qui pue, n’hésitez pas à les signaler !

Helran

Chronique d'une soirée de folie à un concert de Stratovarius

Aujourd’hui j’ai passé une soirée de fou, de folie de la mort qui tue, qui poutre du zombie et des poneys-chèvre (oui je sais ca n’existe pas comme animal xD). Bref, j’ai passé une soirée hallucinante avec Aleksinen xD Je vais tout vous raconter en détails tellement que c’est énorme et incroyable.

Timo Kotipelto (chanteur de Stratovarius)

Timo Kotipelto (chanteur de Stratovarius)

Aujourd’hui (enfin cette nuit) on est allé voir Stratovarius au Tavastia à Helsinki. On part 19h30 pour débarquer devant le tavastia 10 minutes après. Les portes ouvrent à 20h, mais comme on a le temps et qu’il n’y a personne, on va faire un tour à Kamppi (un des centres commerciales / shopping center du centre d’Helsinki). On passe devant une boutique de vêtement pour homme appelée Cirus, dont raffole mon pote, on regarde la vitrine et là un mec à l’intérieur commence à lancer un clin d’œil ultra pas discret à mon pote (qui je le rappelle est homo). Pas franchement attiré par lui, on fini par sortir de Kamppi pour rejoindre le tavastia.

On y rentre, se pose et bois un verre, on discute quand soudain je vois Timo (Kotipelto) sortir de leur salle des artistes pour rejoindre la salle de concert, qui était encore fermé à ce moment là. Je dis à mon pote « tiens il y a pas ton pote là » et lui, grand fan, bug complétement, limite entrain de baver. Il n’a décidément pas l’habitude des concerts en Finlande où l’on peut aisément côtoyer, rencontrer, croiser des zikos avant/après le concert. Bref, après son lag d’avec un ping d’au moins 5 min (oui c’est du sacré lag, que même jouer à counter strike avec une connexion de 56kb ne lag pas autant), on continue à discuter et attendons patiemment que la salle de concert s’ouvre.

La salle s’ouvre, on arrive au deuxième rangs entouré de ce que j’appelle des « Johnny-Fan », vous savez le genre de fan ultra beauf (bon je précise que je ne dis pas que tous les fan de Johnny sont beaufs) et très très chiant. Entre la nana devant moi qui n’arrête pas de taper contre mon appareil photo numérique, pendant que je filmais, parlais tout le temps durant le concert etc, bref, juste envie de la poignarder violemment. Ajoutez un mec bourré qui faisait chier etc…

Matias Kupiainen (guitariste de Stratovarius)

Matias Kupiainen (guitariste de Stratovarius)

Bref, hormis ça le concert était une pure merveille, génial, les mecs sur scène bougeaient, le nouveau guitariste est pile poil physiquement exactement mon genre de mec, la bassiste c’est un fou qui poutre du poney-cureuil à la basse, vous verriez son solo de basse de fou de la mort qui trucide des petits lapinous sanguinaires !!!. Bref, j’ai pas arrêté de bavé à la vue du guitariste xD

Le concert se fini et on va se poser au bar, les attendant pour avoir des photos. On prend à boire, puis soudainement je me recule et sens quelque chose qui coule sur mon pied gauche. Je me tourne et qu’est ce que je vois…. un mec qui pisse tranquillou en plein milieu du bar bondé de monde et manque de pot, mon pied était de passage sous le jet. Du coup je le regarde méchamment, l’insultant de tous les gros mots français possibles (nous avons un vocabulaire très riche dans ce domaine) en « admirant » le mec, la teub pissante à l’air (oui oui je l’ai bien vu, il n’y a aucun soucis !). Puis une nana se lève et va le stopper, vous remarquerez que c’est la seule personne qui a bougé pour tenter de le sortir du bar. Le mec ne voulant pas se laisser faire, ils tombent à terre renversant par la même occasion tous les verres remplis par terre (mon pied s’en est à nouveau pris, mais bon au point ou j’en étais). Au final la sécurité le vire. Plus tard, j’apprendrais qui est ce mec, lisez la suite pour savoir.

Lauri Porra (bassiste de Stratovarius)

Lauri Porra (bassiste de Stratovarius)

Après cette épisode, on voit le bassiste au niveau de la scène qui est passée en coup de vent. Puis débarque le guitariste (celui qui est pile poil mon genre de mec, si vous lui ressemblez, vivez à Helsinki et parler finnois (accent compris) n’hésitez pas à me contacter xD), on attend qu’un attroupement de fan étranger finissent de s’en accaparer et pendant ce temps, son pote depuis plus de 9 ans vient discuter avec nous. Il s’avère qu’il parle français et donc on discute tranquillou. Puis il va voir le guitariste pour lui demander de venir nous voir et lui apprend à nous dire « Va te faire foutre » xD Le guitariste nous dit ensuite que s’est un mec pas cher et qu’il fait tout, même des blow job xD Puis on profite pour prendre une photo avec lui, et durant mon tour, son pote lui dit un truc en finnois et là le guitariste me fait un bisou sur la joue 🙂 (je précise qu’il est déjà pris).

On doit ensuite sortir de la salle et nous attendons dehors. Quand débarque les zikos un par un. Tomi Kotipelto (le chanteur), on tape la discute 5 minutes, il semblait pressé avec sa valise, mais prend le temps de faire une photo. Puis viens le bassiste, hop discutions et photo et vient enfin le claviétiste (on a pas vu le batteur). On discute pas mal avec le claviétiste et il nous dit qu’ils vont boire un verre et qu’on pouvait les accompagner 🙂 Ni une, ni deux, on le suis avec sa nana. Il commence à nous parler en français et nous dit « Oh c’est bon, c’est bon le bus », « là c’est la tour Effel », « j’encule ton chien, s’il te plait », « l’ascenseur est une garçon » et « l’escargot à la provençale ». Puis sa nana aborde l’histoire du mec qui a pissé dans le bar, du coup je dis, qu’il a pissé sur mes chaussures. Le claviétiste nous dit « ah mais lui je suis sure c’est …. (oublie du nom du gars). Oui oui c’est lui. C’est le frère de ….(forcement j’ai oublié le nom) du groupe Children of Bodom ». Ensuite il me dit qu’en Finlande c’est normal, pisser sur les pieds d’une personne c’est une marque d’amour et de respect, sa nana n’avait pas l’air très convaincue par ça xD

Jens Johansson (claviétiste de Stratovarius)

Jens Johansson (claviétiste de Stratovarius)

Après cette petite marche et discutions, on va se poser dans un bar. On commende à boire, mais n’étant pas des fans hystériques, on les laisse tranquille. On croise un mec qu’on semble « connaître », du moins on est sur que c’est un musicien d’un groupe de métal finlandais connu, mais lequel ? on ne saura pas. Puis on va dire au revoir au clavietiste et prendre une photo avec lui, qu’on avait pas encore. Il nous dit « bah vous voulez une photo avec tout l’ensemble de groupe », on acquiesce avec un grand sourire béa. Il cherche les autres du regard, mais une partie était loin de là où on était posé ou en train de partir. On prend une photo juste avec lui et il nous fait un magnifique jeu de mot « Toulouse tonight » (pour le jeu de mot « to loose tonight », Toulouse car ils vont prochainement jouer là bas et que mon pote est de Toulouse et ira les voir. Mais aussi que le bar s’appelle Loose).

On sort et se dirige vers le McDo car j’ai envie d’aller aux toilettes et là on est super bien accueillis par un des gars de la sécurité à coup de « Bienvenue chez McDonald’s »  « j’espère que vous allez apprécier la soirée et votre repas » etc (en anglais) avec un énorme sourire. Tout simplement un accueil énorme que jamais vous ne verrez ça ailleurs. Puis on va demander le jeton des toilettes chez le vendeur au comptoir, qui nous dit d’aller voir le gars de la sécuriser. On va voir le gars de la sécurité et il accepte de donner le jeton mais que à Alex, moi je n’ai pas le droit d’aller aux toilettes xD Il en profite aussi pour essayer de me caser avec des mecs du McDo en me disant « et celui là, c’est ton genre ? il ne te tente pas ? » durant toute la soirée.

Lénorme Frite offerte (à coté cest un Mc Chicken)

L'énorme Frite offerte (à coté c'est un Mc Chicken)

Après le passage au toilettes on retourne voir le vendeur pour commander des menus. Je tends la carte bancaire et il nous dit « ah mais non, je n’accepte pas qu’une nana paye, c’est au mec de payer, le french gentleman » (il le dit en anglais). Il paye et là le mec de la sécurité débarque à nouveau de nul part pour nous dire rebonjour. Je dit au vendeur qu’on veut emporter les menus et le mec de la sécurité nous dis « ah mais non vous rester manger ici » et réessaie de me caser avec un des mecs. Puis il nous dit « j’ai un cadeaux très spécial pour vous, voici la plus grosse frite qui n’ai jamais exister » et nous tends une frite super longue (cf la photo) que je garde précieusement dans mon congélo xD. Puis on va se poser manger. On croise encore des gens qui parlent français dont un d’origine portugaise qui a vécu à Paris et en profite pour offrir une piste de job pour Alex.

Puis on fini par rentrer afin de se remettre de cette soirée de OUF sa mère et surtout que je bosse aujourd’hui et qu’on a des concerts de programmer jusqu’à dimanche sûr et on en a vu pas mal d’autre sympa par la suite 🙂

P.s.1 : Je rajouterais des photos prises durant le concert, quand mon pote aura trié les siennes.

P.s.2 : Pour les vidéos en qualité moisi du genou (car c’est une APN tout simple et non une caméra xD), elles sont sur Youtube, mais je vais les ajouter sur Dailymotion aussi je pense. Bon je ne les regarderais jamais, mais c’est surtout histoire de les stocker quelque part.

Helran

Chronique d’une soirée à un concert de black metal #11

C’est vrai qu’il m’arrive toujours des petits trucs que je ne pense pas à vous raconter, comme la fois où je me suis perdue dans Hakaniemi après un concert de heavy symphonique. Mais avant de me perdre et de trouver un bus de justesse (il était 1h du mat’). Un « jean-pierre coff » finlandais (j’y peux rien il lui ressemblait) m’invite à boire un verre, alors qu’on regardait tout deux le programme de Lepakkomies (= Batman), un bar/concert. Ou bien quand un mec (de mon age environ) vient taper la discute durant tout le trajet de bus (il habite a une rue de chez moi), alors qu’il m’avait repérer lors d’un concert de doom funeral…

Enfin bon, hier (6 mai 2009), j’étais à un concert de métal à l’On the Rocks à Helsinki. En sortant du train, un indu originaire de new-delie (ça s’écrit comment ?) qui vient me parler et me dire que je suis beautifull (kiitos), mais j’ai préféré aller au concert. J’arrive, au même moment que beaucoup de gens, je fini par entrer, le mec me dit bonjour, aucun soucie, j’entre. Mais ce derrière moi sont stoppé net et j’entends « papier ! ». Le concert est interdit au -23 ans, j’en ai 23 ! Je me suis toujours demandée quelle age on me donnait (cf photo à gauche), apparemment plus de 23 ans.

Bref, j’essaye d’attendre le bar en slalomant entre des chevelus (si vous ne le savez pas encore, j’adore les chevelus !), je prends ma boisson et je vais me poser. Le concert commence, il y a pas mal de monde, une partie était du coté fumeur ou au même moment, la fin du hockey (USA 3 – 2 SUOMI) était diffusé. Connaissant la passion illimité des finlandais pour le hockey, ils fixaient tous le match. Manque de peau, la Finlande a perdu :'(

Le premier groupe, Cold Cold Ground, commence, tard et avec du retard. C’était une sorte de Marilyn Manson en moins bien. Je ne suis déjà pas spécialement fan de MM, même si j’aime bien quelques chansons, là j’ai pas du tout aimé. Même si le guitariste avait une lampe scotché à sa guitare, voir un lapin headbanger c’est marrant et le guitariste marchait comme un zombie. Allez, voici dès photos des zigotos (cliquez sur les photos pour les voir en plus grands).

Cold Cold Ground
Cold Cold Ground Cold Cold Ground

Ensuite le deuxième groupe, Isengrim, un groupe de black métal (en fait il y avait un troisième groupe, mais je n’ai pas pu le voir, il fallait que je prenne mon dernier bus). Durant leur concert, un mec, bien plus vieux que moi et qui puait la clope séchée à des kilométrés est venu me parler. J’ai opté pour la technique « monomot » « pas de regarde » etc. Ca a bien marché, il s’est barré (dans le coin fumeur, surement pour fumer)… enfin je pensais. Je vais me rechercher à boire, je me pose à un autre endroit. Il revient et s’assoie à coté de moi presque à me coller. A l’odeur (je ne supporte déjà pas l’odeur de la clope) nauséabonde de clope + vêtement imprégné d’odeur…. pfiuu j’ai pas tenu plus de 3 minutes, je suis allée me mettre debout en face de la scène. En plus il commençait a y avoir des gens qui bougeaient devant la scène (sous entendu, les findus commençaient à être bourré, ok c’est très réducteur mais vrai). Du coup, il n’est plus venu me souler.

IsengrimBon, sinon musicalement, c’est du black métal, donc faut admettre (je sens que je vais me faire des ennemis), tout comme le death, musicalement, c’est un peu comme le bruit d’une machine à laver + aspirateur en marche. Bon ce n’est pas non plus du grind, ça c’est vraiment musicalement nul, incompréhensible et tout ce ressemble. Bref, musicalement c’est pas super évolué mais en concert ça reste sympa quand même. Sinon les mecs sont maquillés… je vous laisse voir les photos. D’ailleurs si vous voulez vous faire le même genre de maquillage, c’est mignon admettez le, je vous conseille cette vidéo trouvé chez Smabite qui vous apprendre à vous maquiller façon Corpse.

Isengrim

Sur ce, j’aime toujours autant Helsinki, pour toutes ses aventures qui ne m’arrivaient jamais à Strasbourg. Plein d’autre chose me font aimer Helsinki, j’en ferais surement l’objet d’un billet plus tard.

Heran

Chronique d'une soirée à un tribut The Who #10

Instant Party Play The who Semifinal à Helsinki (30/04/09)Durant la nuit du Vappu, je suis allée voir Instant Party qui reprenait The Who au semifinal à Helsinki. Étant fan de The Who, je ne peux, peut pas, avoir un avis réellement objectif. Surtout qu’ils n’ont n’y jouer Pinball Wizard, ni Magic Bus… bon y avait Bell Boys, mais ça ne rattrape l’oublie de deux chansons mythiques des Who. Pourtant il aurait pu, ils n’ont joué qu’une heure.

Bref, dans les groupes qui font des covers, il y a ce qui les reprennent à leur sauce, c’est plus ou moins réussis mais au moins y a leur sauce avec. Il y a ce qui reprennent les musiques en les copiant au poil près, même tenu, même coiffure (voir même rajouter une perruque comme durant ce concert), même mimique et gestuelle. Je ne dis pas, concernant la gestuelle, lors d’une reprise il y a toujours des petits « toc » du musicien original qui sont repris, mais pas « tout » et « tout le temps ».

Bref, en gros ce concert, contrairement au tribut AC/DC que j’étais allée voir dernièrement, faisait partie de la deuxième catégorie. C’était une « copie » de The Who et c’est là que j’aime moins. Certains diront que c’est le but. Mais je ne vois pas vraiment l’intérêt de reprendre exactement comme l’original, encore quand c’est une seule reprise lors d’un concert ok, mais là…. Sinon les zikos jouaient bien, mais j’ai l’impression que c’était un peu chanté faux des fois (à confirmer avec les vidéos). Enfin bon, je préfère me mater le concert à la maison avec les vrais gugusses plutôt qu’une copy/paste aussi bon qu’elles soient. Je préfère largement un groupe qui les reprend à leur sauce, qui ajoute un truc…

Sinon voici quelque vidéos, manque de peau j’avais oublié de vider ma carte mémoire, donc je n’ai pas les meilleurs chansons ou les plus connues.


Instant Party plays The Who Semifinal Helsinki 30/04/09
envoyé par Helran

Instant Party plays The Who Semifinal Helsinki 30/04/09
envoyé par Helran

Instant Party plays The Who Semifinal Helsinki 30/04/09
envoyé par Helran

Instant Party plays The Who Semifinal Helsinki 30/04/09
envoyé par Helran

Instant Party plays The Who Semifinal Helsinki 30/04/09
envoyé par Helran

Helran

Chronique d'une soirée au concert de Deathlike Silence #9

Deathlike silenceJ’ai fais pas mal de concert, que je n’ai pas encore posté ou que je ne posterais pas pour plusieurs raisons :  pas de photo ni vidéo ; des soirées trop « banales » ou presque pour en faire un article ; ou encore musicalement je n’ai pas spécialement aimé.

Cette fois, ci c’est un concert du groupe de heavy finlandais : Deathlike silence. J’ai découvert ce groupe juste avant d’y aller (comme la plus part des cas) et je dois dire que j’ai adoré. C’est une nana qui chante et j’adore ça voie, elle a une voix pile poil pour le heavy metal, pas roque gueulard et pas de type popmusic. C’est un peu comme le groupe Synergy.
Sinon la mise en scène est sympa, avec des pelles et des tombes.
Enfin, j’ai fini par découvrir encore un groupe, que j’apprécie. Décidément la Finlande regorge de bon groupe de métal, peu importe le genre.

C’est partie pour quelques vidéos, pas terrible la qualité, mais puisque j’en ai faites, autant les poster.


Deathlike Silence on the rocks Helsinki 12/03/09
envoyé par Helran

Deathlike Silence on the rocks Helsinki 12/03/09
envoyé par Helran

Deathlike Silence on the rocks Helsinki 12/03/09
envoyé par Helran

Deathlike Silence on the rocks Helsinki 12/03/09
envoyé par Helran

Deathlike Silence on the rocks Helsinki 12/03/09
envoyé par Helran

Deathlike Silence on the rocks Helsinki 12/03/09
envoyé par Helran

Deathlike Silence on the rocks Helsinki 12/03/09
envoyé par Helran

Deathlike Silence on the rocks Helsinki 12/03/09
envoyé par Helran

Deathlike Silence on the rocks Helsinki 12/03/09
envoyé par Helran

Helran

Chronique d'une soirée à un Tribut AC/DC #8

Merci à Geekeries de m’avoir « incité » à aller à un Tribut AC/DC à Helsinki alors que j’étais complètement fatiguée !

Car le tribut était excellent, plusieurs (4) chanteurs se succédaient d’une chanson à l’autre, les musiciens jouent vraiment bien. On s’y croyait presque, bon faut pas exagérer non plus, mais les mecs assuraient sur scène.

Durant ce Tribut AC/DC sponsorisé par la bière Foster, il y avait une loterie (gratuite) pour gagner un voyage à Paris pour assister au concert d’AC/DC. Je n’ai pas gagné malheureusement. Sinon il pleuvait, au sens propre du terme, des CD Black Ice, des bonnets et des T-shirt… j’ai pu avoir un bonnet et surtout l’album Black Ice 😀

J’ai oublié de prendre des photos et vidéos, j’étais tellement à fond dedans ! J’adore AC/DC !

Conclusion, l’entrée était gratuite (hors vestiaire à 2 euros), loterie gratuite, plein de cadeaux AC/DC et reprises excellentes !

Helran