5 jours à Copenhague (Danemark)

Je suis partie en congrès à Copenhague (capital du Danemark) du 27 au 30 (arrivé le 31 à 2h du mat) mars 2010. Je suis partie avec ma collègue qui a gérer l’organisation du voyage/hotel.

A l’aéroport d’Helsinki, il y avait les gars d’Apocalyptica sur la queue à bagage juste à coté de nous. On entre dans l’avion, on décolle, atterris à Copenhague entier et sans dommage puis on va à notre hôtel (Hotel : Wakeup). Chambre pas disponible avant 15h, il est 8h ! Il nous propose la Upgrader pour 100 couronne danoise par nuit (on en reste 3) et l’avoir de suite au 12ème étage et avec « une très belle vue ». Voici les photos de l’appartement et de la vue en question :

Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen : Mars 2010
Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen : Mars 2010

Et la belle vue sublime :

Copenhaguen : Mars 2010

Bon de toute façon, pour le peu de temps que je suis restée dans l’hôtel, je m’en fiché un peu. Malgré le coté « petit », la décoration est sympa et le lit était confortable, donc au final ça c’est bien passé. Par contre, je ne comprends vraiment pas pourquoi ils changent les savonnettes tous les matins, surtout s’ils savent qu’on reste plusieurs jours, c’est du gâchis.

Bon sinon plusieurs chose m’ont marquée :

– Les vélos : Alors ça, il y en a partout, ca grouille et sort de nul part. En gros à Copenhague, vaut mieux être cycliste que piéton, ça va plus vite et bien plus que les transports en commun qui font des gros détours, surtout que le centre ville est petit.
Copenhaguen : Mars 2010

Il y en a tellement partout et bien plus que les voitures, que les flyers de pub généralement mis sous l’essuie glace de la voiture, se retrouve aussi sur le porte bagage des vélos.
Copenhaguen : Mars 2010

Le vélo sert à tout et peu devenir super fonctionnelle et permettre le transport de courses ou même de violoncelle comme j’ai pu le voir. Du coup, en plus d’y avoir beaucoup de magasins de vélo, il y a des modèles différents : Le vieux ou le neuf, avec ou sans capote.
Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen : Mars 2010

Ce n’est pas tout. Généralement parqué en bande plus ou moins organisés (cf photos plus haut), on trouve du vélo ultra top VTT qui poutre mais aussi de l’ultra rudimentaire. Sans oublié ce des enfants.

Copenhaguen : Marse 2010 Copenhaguen : Mars 2010

Truc de fou aussi, les rues sont clairement divisées en 2 voir 3 : 1. piste à vélo – 2. piste à voiture – 3. piste à autobus. Ce n’est pas de la petite piste cycliste moisie du slip.

Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen : Mars 2010

Au point même que cela peu devenir dangereux en tant que petit piéton étranger. Car lorsque l’on est pas au courant que de suite à la sortie de l’autobus on se retrouve dans une piste cyclable, c’est casse gueule et choque lateralofrontal contre cycliste.

Copenhaguen : Mars 2010

Les cyclistes, c’est fait !

Vieille ville. Je suis allée faire un tour dans les petites ruelles et pour être honnête cette ville ne m’a vraiment pas transcandantée. D’ailleurs je n’ai pas aimé Copenhague. Bref voici quelques photos de ces immeubles :

Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen : Mars 2010
Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen : Mars 2010
Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen : Mars 2010
Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen : Mars 2010

Les tags, la ville est énormément taguée. Ca va du petit tague ultra moisi (le plus répondu) aux gros tags tout autant moisis qui prennent tout le mur.
Copenhaguen : Mars 2010

– Les sculptures. Il y a des statuts et sculptures à la pelle. J’ai raté la sculpture du gars qui pisse et de peu, je suis passée devant apparemment.

Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen : Mars 2010
Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen Mars 2010
Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen : Mars 2010
Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen : Mars 2010

La dernière pour la route, je ne sais pas vraiment qui et quoi ça représente, mais j’avais envie de laisser le lampadaire sur la photo pour faire un effet ‘plus ou moins réussi) genre « on prie le lampadaire ».
Copenhaguen Mars 2010

Au niveau touristique, je n’ai pas eu le temps de tout faire. Mais sur une petite après midi, je suis allée me promener toute seule tranquillou dans les rues de Copenhague. Carte en main, c’est toujours impressionnant de voir des gens s’arrêter à vélo et vous demander si vous avez besoin d’aide. Puis un Italien me le demande, je lui montre la carte et l’endroit ou je veux aller en bus. Puis il me dit que les bus c’est nulles, que la ville est toute petit malgré l’impression qu’on a sur la carte. Puis il m’accompagne jusque place de l’Amalienborg slot (il m’a expliqué que s’il y a un drapeau au dessus des palets c’est que la personne est actuellement là. Il y a quatre palais : reine, son fils et deux autres qu’il ne savait pas) et au Marmorkirken vu que c’est sur son chemin, puis il s’en est allée. Au niveau des bâtiments à voir/visités, je les trouvent beaucoup trop ornées et remplis de dorure. Je n’aime pas du tout l’or, alors autant vous dire que la vu de ces monuments me faisait quand même saigner des yeux. Voici quelqu’uns des monuments/bâtiments : 3 et 4ème sont du Amalienborg slot et la 5ème le Marmokirken, les autres je ne sais pas.

Copenhaguen Mars 2010 Copenhaguen Mars 2010
Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen : Mars 2010
Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen : Mars 2010

Niveau bar métalleux, j’en ai trouvé qu’un, le Valhalla. Pas ultra métalleux, c’était plutôt vieux rock – hard rock et truc du genre. Au milieu de plein de groupe que je ne connaissait pas, il y avait du Led Zeppelin, Ozzy Osbourn, Black Sabbath. Le bar est tout petit, équivalent en taille de l’Excalibut à Strasbourg. Sinon, il était rempli au quart/moitié de personne pour un samedi soir (22h-23h). La patronne est sympa, il y avait deux-trois métalhead mais voila, je ne suis pas convaincu quand à l’ambiance métaleuse Copenhaguienne, qui semble pas du tout présente. Je suis peut être allée dans le mauvais bar ? et au mauvaise endroit ? Sinon le décors est sympa, une magnifique tête de mort parmi les bouclier accroché aux murs. Je n’ai pas pris d’autre photo, mais une très représentative de la déco du bar ce trouve sur cette article.
Copenhaguen : Mars 2010

Niveau restauration, je suis tombée sur un resto au doux nom de Viking. Les plats sont très copieux (mince j’ai oublié de prendre une photo). La salade qu’à pris ma collègue était très bonne d’après elle et de mon coté j’ai pris un Thor’s Hammer Steak. Le steak en lui même n’avait rien de spéciale, mais il n’était pas mauvais non plus, par contre la sauce était bonne ainsi que les grosses frites (en faible quantité par contre) et la salade qui l’accompagné. Le tout pour pas chère. Exemple, mon plat était à 90 couronne danois (1 euro = 7.1 couronnes). La déco, type top, des vikings dessinés, des épées etc. Par contre musicalement c’était de la zik Lounge WTF ! D’ailleurs, il n’y a que ça là bas! J’en parlerais à nouveau concernant le resto japonais.
Copenhaguen Mars 2010 Copenhaguen Mars 2010

J’en profite pour vous mettre la carte et vous laissez contempler le nom des plats.
Copenhaguen Mars 2010

Sinon, nous sommes aussi aller dans un restaurant japonais. Qui n’a rien de Japonaise autre que le nom et les plats qu’ils servent. Il y a pas mal de restaurants japonais, mais ils sont pour la plus part (du moins tous ce qu’on a croisé) Lounge temps en musique qu’en déco ! WTF, aucune ambiance japonaise (et pourtant s’il y a bien un truc que j’aime pas c’est le Japon, la mode Japonaise, les mangas et toutes cette Japan-addiction). Si je vais manger dans un resto étranger c’est pas pour me tapper de la zik lounge et me retrouver dans un resto au décors lounge/monderne que ceux de l’Hotel où ont été ou qu’on trouve dans les resto/bar chic ! Les sushis n’étaient fondamentalement pas dégeu mais le décors à bien casser mon appétit.

Enfin, cette capitale semble être bien animés temps la nuit que le jour. Il y a pas mal de monde, qui parcourent et errent les rues et ruelles. Des petits groupes de musiciens et chanteurs dans les rues pavées piétonnes et grosses places. La bonne odeur des crêpes (ça me manque ça) citron 🙂 Sachant que lorsqu’on y était, il n’y avait pas de neige, par contre pas mal de vent, ce qui na pas empêcher de rendre cette ville vivante. Vivement que le printemps arrivent sur Hell, que j’aille gambader dans les ruelles et me faire bouffer par des écureuils carnivores (je précise qu’Helsinki est bien vivant mais plutôt dans les bars/concerts/boîte, en attendant les beaux jours qui tardent à arrivés).

Voici une petite série de photos prises en me baladant :
Marrant le nom de ce magasin, par contre l’affiche en 2ème photos fait peur.
Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen Mars 2010

Une plaque d’égout Copenhaguoise et on apprend aussi qu’il est interdit de manger des doubles saucisse, de lécher une glaces et de boire à la bouteille dans les bus.
Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen Mars 2010

Moutmout et gardes de la reine
Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen : Mars 2010

Une affiche marrante et une bouteille d’eau de 0.51L précisément
Copenhaguen : Mars 2010 Copenhaguen Mars 2010

Il faisait 7°C à en croire ce thermomètre géant :
Copenhaguen Mars 2010

Quelque feux tricolores pour piétons sont minutés, d´ailleurs c´est généralement 30 secondes vert pour les piétons contre 1 minute pour les voitures !
Copenhaguen Mars 2010

Enfin, parlons un peu de toilette, voici la poubelle pour les « antis-ragnoufs » (en gros pour les serviettes et tampons).
Copenhaguen : Mars 2010
On peut aussi y trouver des distributeurs à tous (condon, brosse à dent, rasoir, antiragnoufs etc)
Copenhaguen Mars 2010

Sinon à l’aéroport de Copenhague, j’ai pu découvrir un magasin légo 🙂 ainsi qu’un squelette ventant les mérites d’une Ultra Facial Cream.
Copenhaguen Mars 2010 Copenhaguen Mars 2010

Avant d’embarquer dans l’avion, on eu le droit à ça :
Copenhaguen Mars 2010

J’en a profité pour rentrer avec un compagnon :
Copenhaguen Mars 2010

Pour finir, la photo mystère dont je ne sais absolument pas comment j’ai fait pour la faire (aucune retouche photoshop inside) :
Copenhaguen Mars 2010

En conclusion, j’ai visité une capitale que je ne connaissais pas. Je peux coché la case « Ca c’est fait ». Je n’ai pas aimé cette ville et hormis pour des congrès importants, je ne pense pas y remettre les pieds, car j’avais bien envie de rentrer sur Helsinki. Ceci dit, me balader ailleurs au Danemark, why not!

Helran


Comments

Laisser un commentaire